Publié

ConfidencesBardot: «Je ne veux plus séduire, ni rien ni personne»

Dans une interview accordée en exclusivité à «Vogue Hommes International», l’ex-actrice sexe-symbol, qui a fait fantasmer une multitude d’hommes, assure, à qui veut la croire, «qu'elle se trouvait moche».

Brigitte Bardot fêtera ses 78 ans le 28 septembre prochain.

Brigitte Bardot fêtera ses 78 ans le 28 septembre prochain.

AFP

Dans l’interview parue jeudi dans Vogue Hommes International, Brigitte Bardot, qui fêtera ses 78 ans le 28 septembre prochain, revient, comme d’habitude avec le franc parler qui la caractérise, sur son époque glorieuse et confie notamment: «J'essayais de me faire la plus jolie possible et même comme ça, je me trouvais moche. J'avais un mal fou à sortir, à me montrer. J'avais peur de ne pas être à la hauteur de celle qu'on attendait que je sois. Aujourd'hui à mon âge, je n'en ai rien à foutre. Je ne veux plus séduire, ni rien ni personne.»

Celle que l’on appelait alors BB n'aspire aujourd'hui qu'à la solitude: «Comme je suis de nature contemplative, ça me va très bien. Le monde d'aujourd'hui ne me plaît pas. S'il était différent, je vivrais peut-être moins retranchée».

L’ancienne star affirme également «avoir été littéralement écrasée par la célébrité» avant de poursuivre en ces termes: «Personne ne peut s'imaginer à quel point c'était épouvantable. Un calvaire. Je ne pouvais plus vivre comme ça».

Interrogée également sur sa vie actuelle, Brigitte Bardot, qui refuse de se faire opérer de la hanche, avoue qu'elle a de plus en plus de mal à marcher. «Je ne peux plus me balader, je ne peux plus nager. Mais j’ai de la chance quand je vois ce que subissent les animaux», constate celle qui a arrêté sa carrière en 1973 pour se consacrer à la cause animale. «Du coup, je trouve que je ne suis pas à plaindre et ça me donne un punch du tonnerre».

Bardot confie encore s’émerveiller devant «les petits miracles que sont l’éclosion d’une fleur, la danse d’une abeille, l’immensité de la mer et les animaux évidemment pour leur pureté, leur courage et leur fidélité ».

Fidèle à son habitude, Brigitte Bardot lâche pour terminer quelques phrases bien senties à l’égard du genre humain et en particulier de la gent masculine: «Je sais que j’ai plus de couilles que beaucoup d’hommes. Ils pourraient prendre exemple sur moi. J’ai toujours assumé ce que j’ai fait ou ce que j’ai dit.»

(J.-C. M. / afp)

Votre opinion