Football: Barthélémy Constantin: «On devra voir un autre FC Sion»
Publié

FootballBarthélémy Constantin: «On devra voir un autre FC Sion»

Après plusieurs saisons compliquées à Tourbillon, le directeur sportif du club valaisan évoque la nécessité d’entamer une nouvelle ère. Le gardien Lindner en approche finale.

par
Nicolas Jacquier
Pour Barthélémy Constantin, son directeur sportif, le mercato du FC Sion est loin d’être terminé.

Pour Barthélémy Constantin, son directeur sportif, le mercato du FC Sion est loin d’être terminé.

Claudio De Capitani/freshfocus

À quelle saison 2022-2023 le FC Sion aspire-t-il? Quand on lui a posé la question mercredi sur la terrasse de la Porte d’Octodure, à Martigny-Croix, Barthélémy Constantin n’a pas hésité longtemps avant de nous répondre du tac au tac. «Après des années compliquées, on veut simplement vivre une saison sereine. L’objectif, c’est d’aller chercher une place dans la première partie de tableau et de ramener la Coupe en Valais.»

Pas de forfanterie, juste le besoin de revivre des émotions plus intenses. «Je ne suis pas là pour faire miroiter des choses impossibles. N’oublions pas d’où l’on vient. Cela dit, tout ce que l’on pourra prendre en plus, on ne se gênera pas de le prendre…»

Le directeur sportif de Tourbillon le sait aussi, voilà qui supposera surtout une autre attitude que celle ayant plombé le précédent exercice, principalement ce printemps. «On devra voir à l’œuvre un autre FC Sion», confirme-t-il.

Un effectif de 23 joueurs

Pour parvenir à ce but ambitieux, il y a la nécessité d’apporter du changement. «Il y aura encore du mouvement…» Mais avant d’enrôler, il importe de continuer à dégraisser. «On doit encore trouver des solutions pour trois éléments. L’idée de base, c’est que l’on puisse travailler avec 18 joueurs, 2 jeunes et 3 gardiens.»

Au fil de la discussion, Barthélemy Constantin confirme le besoin d’un changement de No 1 entre les poteaux valaisans, ce qui devrait mettre fin à la longue ère de Kevin Fickentscher. Devenu indésirable au FC Bâle où il est toujours sous contrat, Heinz Lindner (31 ans) est pressenti pour lui succéder.

«On est revenu à davantage de normalité avec Bâle, convient notre interlocuteur. Mais on discute toujours»

Barthélémy Constantin, évoquant le dossier Lindner

Longtemps bloqué en raison des prétentions financières exagérées des dirigeants rhénans – un montant de 500’000 francs a même été articulé sans que l’on sache s’il correspond à la réalité –, le dossier a connu une spectaculaire avancée ces derniers jours. «On est revenu à davantage de normalité avec Bâle, convient notre interlocuteur. Mais on discute toujours…» Alors que le portier autrichien termine ses vacances en Sardaigne, son arrivée à Tourbillon devrait être effective d’ici à lundi.

D’autres renforts sont encore attendus, notamment en défense centrale et sur le plan offensif. Très peu utilisé depuis qu’il a signé en Valais l’été passé, Joël Schmied (ex-Vaduz) est en droit de revendiquer une place de titulaire dans l’axe après les départs de Birama Ndoye et Jean Ruiz. «Joël mérite d’avoir sa chance, son potentiel est plus qu’intéressant, estime son directeur sportif. Au niveau de son état d’esprit, son attitude a toujours été exemplaire.»

Tenu en échec 1-1 par Xamax ce même mercredi à Ayent, Sion, qui disputera son deuxième match de préparation samedi contre Servette (16h à Lens), a pu mesurer tout ce qui le sépare de ce à quoi il aspire.

Votre opinion