Publié

ReportageBastian Baker à la conquête de la France?

Après le succès décoiffant de son premier album en Suisse, le chanteur débarque à Paris.

par
Catherine Hürschler
1 / 3
Keystone
Keystone
Keystone

A Paris, les jeunes filles crient déjà «Bastian!» quand elles le voient. Cette semaine, le jeune Lausannois de bientôt 21?ans faisait ses premiers pas dans la capitale en vue de la sortie fin avril en France de son album «Tomorrow May Not Be Better». Une opération séduction qui l’a conduit lundi devant les caméras de «Taratata», l’émission de Nagui. Après Stephan Eicher et Sophie Hunger, Bastian Baker n’est que le troisième Suisse à décrocher cet honneur depuis 1993. Ce soir-là, Nagui met en boîte dans les conditions du direct deux émissions. La première avec Jason Mraz, Poney Poney Run Run, Axel Bauer, Irma et King Charles. La deuxième (diffusion le 13 avril) avec Sexion d’Assaut, Michael Kiwanuka, Ayo et Bastian Baker, venu chanter «I’d Sing for You», le coup de cœur de Nagui. Entre Bastian et l’animateur, c’est l’entente parfaite. On le surprend même à photographier et à filmer le jeune Suisse en plein travail. Nagui veut tout connaître de ses débuts dans la musique, de cette fabuleuse rencontre avec l’homme d’affaires vaudois Patrick Delarive, devenu en un quart de seconde son producteur en 2010.

Votre opinion