12.11.2020 à 15:12

FootballBastien Toma: «On veut inscrire cette sélection dans l’histoire!»

L’ancien joueur du FC Sion, parti à Genk, est l’un des hommes forts de la Suisse M21, qui a validé son ticket pour l’Euro 2021 espoirs. Confidences avant les deux derniers matches (ce jeudi contre l’Azerbaïdjan et lundi en France).

von
Sylvain Bolt
Bastien Toma, auteur de six passes décisives dans la campagne de qualification pour l’Euro 2021 espoirs, est l’un des hommes clés du onze de Mauro Lustrinelli.

Bastien Toma, auteur de six passes décisives dans la campagne de qualification pour l’Euro 2021 espoirs, est l’un des hommes clés du onze de Mauro Lustrinelli.

KEYSTONE

Alors que la Suisse A n’arrive plus à gagner en 2020, les M21 ne connaissent plus la sensation de perdre. Invaincus dans leur campagne qualificative (huit victoires, meilleur bilan jamais réalisé par une sélection helvétique M21), les «Rougets» ont déjà validé leur ticket pour l’Euro 2021 avant les deux derniers matches,ce jeudi à 19h contre l’Azerbaïdjan à Thoune, puis lundi à 21h face à la France à Caen, pour le choc du groupe B (la Suisse compte trois longueurs d’avance sur les Bleus).

«Ce ne seront pas deux matches amicaux, avertit l’ancien Sédunois Bastien Toma. On veut terminer en beauté, inscrire encore un peu plus cette sélection dans l’histoire. On voit plutôt ces matches comme deux finales: l’objectif est de terminer premier du groupe.»

Privée d’Euro espoirs depuis 2011 (la Suisse de Shaqiri, Xhaka et Sommer avait perdu en finale), la sélection helvétique a repris des couleurs sous les ordres de l’ancien attaquant Mauro Lustrinelli, qui vit sa première expérience en tant que coach principal. «Il nous transmet son jeu offensif, qui colle parfaitement à notre groupe, se réjouit Bastien Toma. Devant, on bénéficie de pas mal de libertés et on peut se faire plaisir.»

La Suisse M21 à la sauce «Lustrigol», c’est 23 buts marqués et seulement 4 encaissés en huit matches de qualification. Bastien Toma est l’un des hommes clés du onze du Tessinois, avec six passes décisives en neuf matches, tandis que l’ancien lausannois Andi Zeqiri a inscrit neuf buts en six matches dans cette campagne. «On a une superbe équipe, ce qu’on a fait là est assez fou, se réjouit Bastien Toma. Le groupe a énormément de plaisir à se retrouver, on vit bien ensemble!»

«Avec les autres joueurs suisses partis cet été (Zeqiri à Brighton, Ndoye à Nice), on échange pas mal sur cette première expérience à l’étranger.»

Bastien Toma, international suisse M21

Plein d’espoirs à l’Euro

L’ancien joueur du FC Sion, transféré au KRC Genk en Belgique il y a deux mois, a disputé trois matches avec son nouveau club, s’illustrant avec un geste technique de grande classe face à La Gantoise (voir ci-dessous), mais aussi une expulsion qui l’a suspendu pour deux rencontres. Et il n’a pas été retenu dans l’effectif lors des deux derniers matches de son équipe.

«J’essaie de m’adapter au championnat belge, à la culture du pays aussi. Ce carton rouge, ce n’était pas volontaire, je n’ai pas été très chanceux sur l’action», souligne le numéro 11 du club, qui a vu passer De Bruyne et Courtois. «La grosse différence, c’est qu’il faut toujours repousser ses limites à l’entraînement. Si tu es mauvais un jour, tu le paies cash. Avec les autres joueurs suisses partis cet été (Zeqiri à Brighton, Ndoye à Nice), on échange pas mal sur cette première expérience à l’étranger.»

En raison de la situation sanitaire, l’Euro 2021 des espoirs se déroulera en deux phases. Les neuf vainqueurs de groupe ainsi que les cinq meilleurs deuxièmes rejoindront la Hongrie et la Slovénie, pays organisateurs, pour une phase de quatre groupes de quatre équipes qui se disputera du 24 au 31 mars prochain. Les quatre vainqueurs et leurs dauphins seront qualifiés pour le tour final qui se disputera en matches à élimination directe du 31 mai au 6 juin 2021. «Disputer un Euro espoir, c’est quelque chose d’unique dans une vie, se projette Bastien Toma. On va essayer d’aller le plus loin possible, et pourquoi pas ramener le titre? Là, on a fait la moitié du chemin!»

Andi Zeqiri (à gauche) est le meilleur artificier suisse avec 9 buts inscrits en six matches. Son entente avec le milieu de terrain Bastien Toma (à droite) fait des merveilles.

Andi Zeqiri (à gauche) est le meilleur artificier suisse avec 9 buts inscrits en six matches. Son entente avec le milieu de terrain Bastien Toma (à droite) fait des merveilles.

KEYSTONE

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
4 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Dédé de Genève

12.11.2020 à 17:04

Bravo! ça fait plaisir d'avoir une belle relève. j'espère que certains iront dans la première équipe, car on en a vraiment besoin. HOPP SWISS!!!

Bebel

12.11.2020 à 16:39

Blabla, petit oiseau sort du nid et se la raconte ...

le plombier de nulle parts

12.11.2020 à 16:17

jaime bien le foot