Tennis: Battu à Halle, Federer n'est plus No 1

Publié

TennisBattu à Halle, Federer n'est plus No 1

Le Bâlois s'est incliné en trois manches en finale face à Borna Coric. Il ne pourra pas gagner son 100e titre à Wimbledon.

Keystone

Roger Federer a été victime d'un crime de lèse-majesté dimanche à Halle. En quête d'un 10e titre dans son jardin allemand, du 99e sur le circuit, le Bâlois a été battu en finale par le Croate Borna Coric, 7-6 (8/6) 3-6 6-2.

Cette défaite lui coûte aussi sa place de No 1 mondial, qui va revenir lundi à Rafael Nadal, et l'empêchera d'aborder Wimbledon dans l'espoir d'y atteindre le cap des 100 titres ATP.

Le responsable de tant de disgrâces se nomme donc Borna Coric. Un Croate qui, du haut de ses 21 ans, a été bluffant face à son illustre aîné. Le talent du joueur de Zagreb était certes connu, lui qui fait partie depuis plusieurs années des plus sûrs espoirs de la nouvelle génération. Mais il n'était pas forcément attendu à un tel niveau, au vu de son peu d'expérience.

Une semaine pour souffler

Avec trois seules finales disputées jusqu'ici, dont une seule gagnée à Marrakech l'an dernier, Borna Coric ne faisait a priori pas le poids face au vécu de Roger Federer. Le Croate n'a pourtant montré aucun complexe, se montrant très solide tout au long de la partie, et affichant une étonnante sérénité pour un joueur de son âge.

C'est même le Croate, qui sera fin juillet l'une des têtes d'affiche du tournoi de Gstaad, qui a mieux négocié les points importants. Cela a été le cas dans le tie-break de la manche initiale, dans lequel il a remporté les quatre derniers points, sauvant au passage - et avec brio - deux balles de set consécutives. Borna Coric a aussi réussi l'exploit de prendre le service de Roger Federer dès sa première balle de break du match, à 3-2 dans la manche décisive.

Un break dont ne s'est jamais remis le Bâlois, lui qui a fini la rencontre dans les cordes. La conséquence, peut-être, d'une certaine fatigue mentale accumulée au cours des deux dernières semaines. Car après son titre à Stuttgart, le Bâlois a enchaîné les matches compliqués à Halle, s'en sortant plusieurs fois de justesse. Il lui reste désormais une semaine pour souffler avant son grand rendez-vous de l'année à Wimbledon.

(ATS)

Ton opinion