Publié

Ski AlpinBattue à Sotchi, Lindsey Vonn se console avec le globe

Une fois n’est pas coutume, Lindsey Vonn a été battue en descente sur la piste des JO 2014 de Sotchi (Rus). L’Américaine a dû se contenter de la 3e place, derrière l’Allemande Maria Höfl-Riesch (1ère) et l’Autrichienne Elisabeth Görgl (2e).

Lindsey Vonn a pris samedi la troisième place de la descente à Sotchi.

Lindsey Vonn a pris samedi la troisième place de la descente à Sotchi.

Keystone

Il n’est pas exagéré de parler de cuisante défaite pour Vonn, qui a échoué à six dixièmes de la victoire. Ce dénouement n’était pas prévisible pour la skieuse de Vail, ultra dominatrice vendredi à l’entraînement (1’’27 sur sa dauphine) et quasi imbattable cet hiver (4 succès en 7 descentes).

«Je suis déçue. J’aurais aimé l’emporter, même si je suis bien consciente que je ne peux pas toujours tout gagner», a-t-elle lâché.

«Je pense que j’ai été trop prudente sur le haut du parcours. Mes entraîneurs m’avaient dit que la neige était très molle à », a-t-elle lâché. «Je pense que j’ai été trop prudente sur le haut du parcours. Mes entraîneurs m’avaient dit que la neige était très molle à certains endroits. J’ai donc essayé de prendre d’autres trajectoires, qui ne se sont pas avérées être les plus rapides», a-t-elle expliqué.

Une consolation

Consolation pour Vonn, cette troisième place lui permet de s’assurer le globe de descente. A deux courses de la fin de la saison, elle ne peut plus être rattrapée avec une marge de 231 points sur Höfl-Riesch.

C’est la cinquième année de suite que l’Américaine décroche ce trophée. Elle égale ainsi le record de l’Autrichienne Annemarie Moser-Pröll, sept fois sacrée dont cinq fois consécutivement entre 1971 et 1975.

Sur la piste des JO 2014, Maria Höfl-Riesch a fêté le deuxième succès de sa saison, le 22e dans sa carrière. Surtout, la Bavaroise a renoué avec la victoire dans l’épreuve reine après plus d’année de disette (1ère à Cortina le 22 janvier 2011).

Dimanche le super-combiné

Les deux grandes rivales seront à nouveau à l’oeuvre dimanche. Elles se disputeront la victoire en super-combiné, mais aussi le globe de la spécialité.

Dans l’équipe helvétique, cela devient une habitude avec Tina Weirather comme meilleure représentante. La Liechtensteinoise, qui s’entraîne avec les Suissesses, s’est classée au 4e rang.

Enfin épargnée par les blessures, le prodige de Schaan (21 ans) est devenu un métronome cet hiver en descente avec sept top 10 en autant de courses (dont 3 podiums).

Cela s’est beaucoup moins bien passé pour ses partenaires d’entraînement.

Orphelines de Dominique Gisin et Fabienne Suter, blessées, les filles entraînées par Mauro Pini ont sombré. Nadja Kamer a chuté, tandis que Fränzi Aufdenblatten a été larguée hors du top 30.

Lara Gut n’a pas été beaucoup plus en vue avec sa 17e place.

(ATS)

Votre opinion