Football: Bavois en quarts de finale de la Coupe de Suisse
Publié

FootballBavois en quarts de finale de la Coupe de Suisse

Il n’y a pas eu de surprise à Saint-Aubin en 8es de finale. Le favori s’est facilement imposé 1-7 contre Béroche-Gorgier.

Gauthier vient d'inscrire le 6-0 pour Bavois.

Gauthier vient d'inscrire le 6-0 pour Bavois.

Capture écran SRF

Ils étaient 1100 et ils avaient très envie de vivre une grande soirée de football. Alors, à l’instant où leurs joueurs se sont montrés aux avant-postes, le nombreux public venu soutenir Béroche-Gorgier s’est enflammé. Pour tenter de ramener un peu de la folle ambiance qui avait envahi le terrain du Bord du Lac au tour passé lors de l’exploit face à Lancy. Le problème? La première fois que les Bérochaux ont passé le milieu de terrain en possession du ballon, ils étaient déjà menés 0-1 par Bavois…

Non, il n’y a eu aucun suspense à Saint-Aubin mardi soir, ce qui est en grande partie à mettre au crédit de Bavoisans appliqués. Arnaud Bühler a ouvert le score d’un coup de tête après moins de trois minutes et, déjà, la surprise paraissait impossible. Reste que l’ambiance autour de la charmante pelouse du pensionnaire de 2e ligue a été franchement chaude pendant vingt minutes. Les locaux ont obtenu plusieurs corners coup sur coup qu’ils ont botté du côté de la tribune, et cela avait sérieusement de l’allure.

Doublé de Mehmed Begzadic

Sauf que sur le terrain, Bavois était beaucoup trop fort. Mehmed Begzadic a trouvé deux fois la faille, Adrian Alvarez a inscrit sa réussite personnelle et les Nord-Vaudois menaient déjà 0-4 à la pause. Ce qui n’a pas empêché Béroche de passer une jolie soirée agrémentée de plusieurs moments sympas. On pense notamment à ce penalty arrêté par Kris Abatantuono, l’ancien de la maison Bavois, devant Alvarez (66e) ou à ce but de Dylan Charles célébré comme une victoire par le public… alors que l’arbitre avait arrêté le jeu cinq secondes plus tôt. Surtout, Brad Mpanzu aura fini par sauver l’honneur pour les siens d’un coup de tête dans les tout derniers instants.

C’est donc Bavois, vainqueur 1-7 au final, qui disputera un quart de finale historique en mars prochain. L’adversaire reste évidemment à déterminer, mais cette fois les Bavoisans ne devraient pas échapper à un gros. L’idée d’une Bavois - Bâle ou d’un Bavois - Sion aux Peupliers est évidemment alléchante, mais il faudra patienter jusqu’à jeudi soir avant de connaître le tirage.

Béroche-Gorgier quitte, lui, la compétition des souvenirs plein la tête. La troupe de Florian Simonin n’aura pas eu le droit à son derby contre Xamax, mais les Neuchâtelois signeraient immédiatement pour revivre un tel parcours dans les années à venir.

Florian Vaney, Saint-Aubin

Béroche-Gorgier - Bavois 1-7 (0-4)

Terrain du Bord du Lac, Saint-Aubin, 1100 spectateurs. Arbitre: Stefan Horisberger.

Buts: 3e Demiri 0-1; 19e et 34e Begzadic 0-3; 36e Alvarez 0-4; 57e Savic 0-5; 60e Gauthier 0-6; 87e Boillat 0-7, 90e Mpanzu 1-7.

Béroche-Gorgier: Abatantuono; Carsana (52e Salvi), Eichenberger, Faga, Gardet; Sorrenti; Medugno (63e K. Burgat), Mpanzu; Y. Burgat, Charles, Jacot (70e Fonseca). Entraîneur: Florian Simonin.

Bavois: Enrico; Kurtic, Chavanne, Bühler, Dangubic; Boillat, Beynié; Demiri (46e Savic); Alvarez, Gauthier, Begzadic (63e Pimenta). Entraîneur: Bekim Uka.

Avertissements: Faga (13e, antijeu), Sorrenti (80e, jeu dur), Mpanzu (85e jeu dur).

Votre opinion