Basketball: BBC Lausanne: réunion d'urgence à Fribourg
Actualisé

BasketballBBC Lausanne: réunion d'urgence à Fribourg

Président de Swiss Basketball, Giancarlo Sergi est évidemment préoccupé par la situation financière précaire du club lausannois. Interview.

par
Renaud Tschoumy
Giancarlo Sergi: le président de la Fédération suisse de basketball est préoccupé.

Giancarlo Sergi: le président de la Fédération suisse de basketball est préoccupé.

Keystone

- Giancarlo Sergi, peut-on dire que vous passez une mauvaise journée d'anniversaire en ce lundi, eu égard à la situation critique du BBC Lausanne?

«On peut effectivement dire que ce n'est pas une très belle journée. C'est même le branle-bas de combat! J'étais au match dimanche contre les Lions de Genève, et on a encore évoqué la situation ce matin dans nos bureaux. On vient d'adresser un mail au club lausannois pour le convoquer à une réunion d'urgence, mardi ou mercredi, à notre siège de Fribourg. Idéalement mardi soir, ce qui nous laisserait une journée ouvrable de plus avant samedi.»

- Car samedi, Lausanne est censé recevoir Monthey en demi-finale de Coupe...

«Exactement. C'est cela l'urgence. Et à la Fédération, on ne veut pas se baser sur des rumeurs. On veut avoir des certitudes. On veut connaître l'état exact des finances, avoir des chiffres précis. On sait tous que le club lausannois a des difficultés à trouver des partenaires, on sait aussi que la concurrence est rude sur la place avec trois autres équipes de première division (football, hockey sur glace, volleyball). Mais on doit savoir jusqu'où le club est capable de tenir.»

- Avez-vous déjà réfléchi à un scénario-catastrophe et à une refonte du calendrier?

«On n'en est pas encore là. Comme déjà dit, l'urgence, c'est la demi-finale de Coupe. Lausanne pourra-t-il la jouer ou non? Il semble que pour l'instant, il y ait plus de chances que ce soit non, plutôt que l'inverse. Mais on veut encore y croire. Notre calendrier a été établi en fonction d'onze équipes, s'il faut l'adapter, on le fera en temps voulu.»

- Quel est le sentiment qui prédomine en ce moment chez vous?

«De la tristesse, si Lausanne n'arrive pas à s'en sortir. C'est un beau club, avec un excellent entraîneur et un très bon mouvement juniors, puisque l'équipe M16 a été sacrée championne de Suisse. Même si le saut en LNA n'a pas été facile, le BBC Lausanne fait du bon boulot et a déjà gagné quelques matches. C'est un néo-promu qui se défend plus que bien. Oui, ce serait moche qu'il disparaisse.»

Votre opinion