25.01.2019 à 14:32

Ski alpinBeat Feuz: «Je ne pouvais pas aller plus vite»

Le Bernois, à nouveau deuxième sur la Streif, n'était pas déçu. Pour lui, Dominik Paris était tout simplement plus fort.

von
Christian Maillard
Kitzbühel
Beat Feuz était à la limite ce vendredi à Kitzbühel.

Beat Feuz était à la limite ce vendredi à Kitzbühel.

Keystone

Beat Feuz n’a toujours pas sa cabine à Kitzbühel. Après avoir échoué en 2016 et 2018, lorsqu'il s'était incliné devant Peter Fill et Thomas Dressen, le Bernois a encore une fois dû se contenter de la deuxième place. Mais cette fois-ci, à la régulière. L’Italien Dominik Paris s'est montré aussi impitoyable que cette Steif verglacée, avec un troisième succès après 2013 et 2017.

Alors, Beat, vous êtes décidément maudit à Kitzbühel...

Ah non, c’est définitivement une grosse performance pour moi. Je peux faire vingt fois la course aujourd'hui, je ne parviendrai pas à être plus rapide que ça. J’étais à la limite, mais Dominik Paris était le plus fort et il mérite sa victoire.

Vous n’êtes donc pas déçu du dénouement?

Non, je ne suis pas du tout déçu de manquer encore une fois la victoire. Je me satisfais de cette 2e place. Je le répète: je ne pouvais pas aller plus vite. Paris m'a battu à la régulière.

Les conditions étaient également limite, n’est-ce pas?

Oui, cette Streif était extrêmement difficile, comme rarement.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!