07.06.2015 à 09:49

MédecineBeaucoup de blessures de jogging sont faciles à éviter

Les incidents viennent le plus souvent d’un style de course trop impulsif et d’un mauvais équipement.

von
Laetitia Grimaldi en collaboration avec planetesante.ch
LMD

Le jogging a le vent en poupe. Près d’un Suisse sur quatre s’adonne à la course à pied. Une proportion en constante augmentation, puisqu’elle est passée de 17,6% en 2008 à 23,3% en 2014. Si cette tendance va de pair avec l’engouement croissant de la population pour l’activité sportive en général, le succès de la course à pied ne doit rien au hasard. Peu coûteux, dénué de contraintes liées à des horaires ou à un cours situé à plusieurs kilomètres, ce sport bénéficie d’un effet «coût-bénéfice» excellent. En effet, «le jogging apporte des bienfaits pour la santé similaires à la marche, au cyclisme, ou encore à la natation, mais nécessite moins de temps, tant au niveau de la pratique elle-même que de l’organisation, relève le Dr Gérald Gremion, médecin du sport au Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV). En termes de calories dépensées par exemple, il faudra environ une heure de marche là où trente minutes de course suffiront. Le jogging s’inscrit donc plus facilement dans les journées les plus surchargées.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!