Publié

TélévisionbeIN Sports dépasse les 2 millions d'abonnés

Deux ans après sa création, la chaîne payante beIN Sports, filiale du groupe qatari Al-Jazeera, a dépassé les deux millions d'abonnés et va lancer à la mi-septembre une troisième chaîne.

«Le 15 septembre, nous allons lancer une troisième chaîne, beIN Sports 3, sans changer notre prix d'abonnement», a annoncé jeudi le président Yousef Al-Obaidly dans un entretien au journal L'Equipe, après avoir précisé que la chaîne avait «désormais, de manière significative, plus de deux millions d'abonnés».

beIN Sports 3 «devrait combler nos fans de handball, de tennis, de volley, d'athlétisme», beIN Sports 1 diffusant «le meilleur de beIN, les plus importantes compétitions et les principales émissions», tandis que beIN Sports 2 sera consacrée aux championnats de football européens.

La nouvelle chaîne devrait également diffuser des matches de football «quand nous en proposons plusieurs en même temps, les soirs de Ligue 1 ou de Ligue des champions, notamment».

Abonnés gagnés pendant le Mondial

Avant le Mondial, la chaîne créée en juin 2012 revendiquait 1,7 million d'abonnés, mais elle n'avait pas souhaité communiquer sur le nombre des abonnés gagnés pendant la compétition.

L'abonnement bon marché de beIN Sports (12 euros/15 francs par mois) ne nécessitant aucun engagement, une partie des abonnés venus durant le Mondial ont pu se désabonner après la compétition (12 juin-13 juillet).

Début juillet, un sondage réalisé par l'institut Kantar Media estimait que la chaîne avait gagné 850'000 nouveaux foyers abonnés et avait atteint les 2,5 millions d'abonnés.

Avec plus de 2 millions début août,: «nous sommes en avance sur nos prévisions dans ce domaine», a expliqué le président de beIN Sports France.

Yousef Al-Obaidly est également revenu sur l'appel d'offres du tournoi de tennis de Roland-Garros auquel beIN n'avait finalement pas répondu après avoir un temps exprimé son intérêt.

Exclusivité pour Wimbledon

Le président a expliqué que «le package global ne correspondait pas» aux besoins de la chaîne, soulignant qu'il s'agissait d'un «évènement qui fait partie de l'ADN de France Télévisions».

Fin 2013, beIN a en revanche acquis en exclusivité pour cinq ans les droits pour Wimbledon et le Masters, diffusés jusqu'ici par Canal+. La chaîne a également décroché les droits de sept des neuf tournois Masters 1000 de l'ATP (Monte-Carlo et Paris-Bercy exceptés), de ceux des ATP 500 et d'une partie des ATP 250.

(AFP)

Votre opinion