Football – Beleck qualifie Yverdon au bout du suspense

Publié

FootballBeleck qualifie Yverdon au bout du suspense

L’équipe d’Uli Forte s’est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe de Suisse en sortant le FC Zurich aux tirs au but.

par
André Boschetti
(Yverdon)
Les Vaudois ont réalisé un petit exploit contre Zurich.

Les Vaudois ont réalisé un petit exploit contre Zurich.

Martin Meienberger/freshfocus

Le président Mario Di Pietrantonio en avait rêvé, Yverdon l’a fait. Six mois après avoir obtenu cette promotion tant espérée en Challenge League, les Nord-Vaudois ont fait encore plus fort, mardi soir, dans un Stade municipal enfin bien garni. Après un suspense insoutenable long de près de trois heures, Yverdon Sport est en effet parvenu à bouter hors de la Coupe de Suisse l’une des trois meilleures formations de Super League.

Face à un FC Zurich qui alignait la plupart de ses titulaires malgré la perspective d’affronter, samedi, le FC Bâle dans un véritable match au sommet en championnat, les Yverdonnois d’Uli Forte se sont imposés après une interminable séance de tirs au but, finalement remportée 11-10 grâce à un dernier penalty victorieux de Ninte. Une victoire qui permet aux Nord-Vaudois de se qualifier pour les quarts de finale de la Coupe de Suisse.

Qualification méritée

Une qualification d’autant plus méritée que les Nord-Vaudois ont non seulement fait jeu égal avec le troisième de Super League mais en faisant aussi très longtemps la course en tête. Ils ont en effet d’abord cru que le plus dur était fait bien avant la prolongation, soit lorsque Beleck, bien servi en profondeur par Vladi, trompait Kostadinovic juste avant la mi-temps. Un avantage que le néo-promu en Challenge League conservait ensuite sans trop souffrir jusqu’à ce que le duo Pollero-Gnonto n’invente une magnifique égalisation (71e). Une lueur dans un désert offensif puisque les Zurichois n’étaient parvenus à inquiéter Salvi que très rarement jusque-là.

Sonné mais pas abattu, Yverdon réussissait ensuite à reprendre l’avantage dès les premières minutes de la prolongation. À nouveau grâce à Beleck (94e), parfaitement servi par Ninte. Une réussite à laquelle répliquait toutefois Hornschuh peu après. Les occasions se multipliaient ensuite - surtout en faveur des Yverdonnois qui manquaient deux énormes opportunités par Eleouet avant de voir un ballon brûlant dans les cinq mètres adverses être dégagé in extremis par un défenseur zurichois. Un verdict qui tombait en fin de compte au 24e tir au but, lorsque Ninte, qui avait manqué son premier penalty, propulsait son équipe en quart de finale. Un succès amplement mérité pour un outsider qui a joué avec calme et intelligence face à un FC Zurich qui a beaucoup déçu ses quelque 200 supporters qui avaient fait le déplacement à Yverdon.

Yverdon - Zurich 2-2 11-10 tab (1-1 1-0)

Stade municipal. 1643 spectateurs.

Buts: 43e Beleck 1-0, 71e Gnonto 1-1, 94e Beleck 2-1, 104e Hornschuh 2-2.

Tirs au but: Marchesano 0-0, Beleck 1-0, Kryeziu 1-1, Hajrovic 2-1, Pollero 2-1, Ninte 2-1, Gnonto 2-2, Silva 3-2, Krasniqi 3-3, Eleouet 3-3, Leitner 3-4, Fargues 4-4, Guerrero 4-5, Lusuena 5-5, Hornschuh 5-6, Jaquenoud 6-6, Rohner 6-7, Blum 7-7, Aliti 7-8, Salvi 8-8, Kryeziu 8-9, Beleck 9-9, Leitner 9-10, Hajrovic 10-10, Krasniqi 10-10, Ninte 11-10.

Yverdon: Salvi; Blum, Malula, Hajrovic, Gétaz (102e Jaquenoud); Silva; Zock (101e Fargues), Kabacalman (79e Lusuena), Eberhard (46e Ninte); Vladi (79e Eleouet), Beleck.

Zurich: Kostadinovic; Hornschuh, Kryeziu, Guerrero; Doumbia (100e Krasniqi); Boranijasevic (67e Rohner), Gogia (46e Aliti), Marchesano, Coric (67e Leitner); Pollero, Ceesay (46e Gnonto).

Notes: Yverdon sans Morelli, Le Pogam, Koné (blessés) ni Rodrigues (suspendu). Zurich sans Dzemaili, Tosin, Kramer, Khelifi ni Omeragic.

Avertissements: 52e Malula, 111e Silva, 116e Hornschuh.Expulsion: 118e Malula (deux cartons jaunes).

Ton opinion