Tennis: Belinda Bencic en finale après une lutte acharnée
Actualisé

TennisBelinda Bencic en finale après une lutte acharnée

La Saint-Galloise s’est qualifiée samedi pour la finale du tournoi de Berlin, après avoir battu Maria Sakkari au terme d’un combat de plus de 3 heures.

par
Florian Paccaud
Belinda Bencic a eu besoin de plus de 3 heures pour se défaire de Sakkari.

Belinda Bencic a eu besoin de plus de 3 heures pour se défaire de Sakkari.

AFP

Belinda Bencic (WTA 17) disputera dimanche sa deuxième finale de l’année. Très solide, la Saint-Galloise de 25 ans s’est imposée 6-7 (6/8) 6-4 6-4 contre la Grecque Maria Sakkari (WTA 6), samedi en demi-finales du tournoi WTA 500 de Berlin. Finaliste l’année dernière sur le gazon allemand, la championne olympique tentera de remporter son 2e titre de l’année, après celui conquis en avril à Charleston, sur terre battue.

«On ne s’est pas fait de cadeau», a avoué «Beli» juste après ce marathon de 3h07. En effet, les deux joueuses ont livré un superbe duel, se rendant coup pour coup. Et c’est la tête de série No 2 du tournoi qui a eu le dernier mot lors de la première manche, bien aidée par la chance: au tie-break, le retour de Sakkari a touché la bande du filet et la balle est retombée dans le camp de la Suissesse, qui n’a rien pu faire. Cruel, d’autant plus que Bencic avait manqué de réalisme jusqu’ici, ne convertissant que 2 des 11 balles de break qu’elle s’était procurées. Au contraire de son adversaire (2/2).

Duel très indécis

Mais cela n’a pas déstabilisé la No 17 mondiale, très solide sur son engagement (95% de première balle passée sur l’ensemble de la rencontre). Menant 5-4 dans la 2e manche, Bencic a galvaudé 4 balles de set sur le service de la Grecque. Mais la 5e a été la bonne, grâce à un superbe retour le long de la ligne.

La Saint-Galloise avait le sourire après son succès.

La Saint-Galloise avait le sourire après son succès.

AFP

Dans le set décisif, les deux joueuses ont été au coude-à-coude jusqu’au 10e jeu, remportant à chaque fois leur mise en jeu. C’est finalement la Saint-Galloise qui a pu lever les bras au ciel dans ce duel très indécis, convertissant sa 3e balle de match. Dimanche en finale, la double médaillée des JO de Tokyo défiera Ons Jabeur (WTA 4), tombeuse de l’Américaine Coco Gauff (WTA 13) en deux sets 7-6 (7/4) 6-2 dans la deuxième demi-finale samedi, avec l’ambition de décrocher le 9e titre de sa carrière sur le circuit.

Votre opinion