Open d’Australie: Belinda Bencic n’ira pas plus loin à Melbourne

Publié

Open d’AustralieBelinda Bencic n’ira pas plus loin à Melbourne

Plombée par son service dans les moments chauds, la St-Galloise a été éliminée en 8es de finale de l’Open d’Australie par Aryna Sabalenka (7-5 6-2).

par
Jérémy Santallo
Belinda Bencic est tombée sur bien plus forte qu’elle lundi en 8es de finale de l’Open d’Australie.

Belinda Bencic est tombée sur bien plus forte qu’elle lundi en 8es de finale de l’Open d’Australie.

Getty Images

C’était la bataille des championnes d’Adélaïde. Aryna Sabalenka avait remporté le premier tournoi préparatoire à l’Open d’Australie, Belinda Bencic le deuxième. Dans une affiche entre les deux joueuses en forme du moment, et qui ne méritait pas d’être programmée à 11 heures heure locale dans la Rod Laver Arena, il y a eu match pendant un petit set. Mais dès que la puissante bélarusse a trouvé la bonne carburation au service et du fond de court – à 2-4 –, elle a gagné onze des quatorze derniers jeux pour s’imposer 7-5 6-2 en 1h27’.

Breakée d’entrée avec le soleil dans les yeux, Sabalenka a d’abord paru empruntée en cette heure matinale, prise de vitesse par les prises de balle précoce et la faculté de la St-Galloise à entrer dans le court. Mais à 3-4, alors que c’est la championne olympique de Tokyo qui était cette fois gênée par la luminosité, la demi-finaliste à Wimbledon et à l’US Open (2021 et 2022) a jeté toutes ses forces dans la diagonale de revers pour réaliser le débreak (4-4). Face à une adversaire tout à coup beaucoup plus inspirée à la relance, Bencic a craqué à 5-6, commettant une double faute sur la première balle de set.

8 doubles fautes

Il faut croire que celle-ci n’annonçait rien de bon pour la suite pour la native de Flawil. Après une poignée de frappes trop peu profondes, «Beli» a donné le break à Sabalenka sur une nouvelle double faute – elle en fera huit, en tout (3-1). Un avertissement pour obscénité plus tard, la Suissesse a cru quelques instants pouvoir semer le doute dans la tête de son adversaire (4-2, 00-30). Mais la 5e joueuse mondiale, qui a réussi 32 coups gagnants, a bouclé le jeu en quatre coups de raquette pour s’offrir son premier quart de finale à Melbourne.

Malgré son bel élan et son nouvel entraîneur Dmitry Tursunov, Bencic ne réalisera donc pas son meilleur résultat «Down Under» sur cette quinzaine, sept ans après son huitième de finale contre Maria Sharapova. Tout juste peut-elle regretter d’avoir affronté aussi tôt dans son tableau une joueuse de ce calibre, une ex No 2 mondiale. Mais face à cette Sabalenka-là, rien ne nous dit que la note n’aurait pas été plus salée plus tard dans la semaine.

Ton opinion