Publié

TennisBelinda Bencic sèchement battue en finale à Tokyo

La Suissesse est tombée sur une Agnieszka Radwanska solide comme un roc et très inspirée. Elle s'est inclinée en deux sets contre la Polonaise sur le score sans appel de 6-2 6-2.

Belinda Bencic n'a rien pu faire contre la Polonaise Agnieszka Radwanska.

Belinda Bencic n'a rien pu faire contre la Polonaise Agnieszka Radwanska.

Keystone

A Tokyo, au Pan Pacific Open, la St-Galloise a été dominée 6-2 6-2 en finale par la Polonaise Agnieszka Radwanska (WTA 13), qui a sorti le grand jeu et empêché ainsi (provisoirement sans doute) son adversaire d'intégrer le top 10 mondial au prochain classement, lundi.

Belinda Bencic a mieux résisté que ne l'indique le score. La partie a duré 1h26'. Mais elle est tombée sur une Radwanska solide comme un roc et très inspirée, qui n'a commis que très peu de fautes et accumulé 28 coups gagnants. De quoi prendre une revanche éclatante sur l'ex-no 1 mondiale en juniors, qui l'avait battue en finale à Eastbourne en juin dernier, pour ce qui était le premier trophée de Bencic.

Un niveau de numéro 2 mondiale

Entre-temps, cette dernière a encore gagné le tournoi de Toronto et se présentait à cette finale de Tokyo sur la lancée de victoires contre deux membres du top 10, Garbine Muguruza (Esp) en quarts et Caroline Wozniacki (Dan) en demi-finale. Un succès ce dimanche lui aurait permis de faire partie lundi des dix meilleures joueuses du monde - elle est 15e actuellement - et de se positionner parfaitement en vue du Masters de Singapour. Pour autant, cette défaite ne gâche pas tout: Bencic grimpera à la 14e place au prochain classement, dépassant Timea Bacsinszky, et restera dans la course du Masters avec sa 12e place à la Race.

Du reste, une fois la défaite consommée, la protégée d'Ivan Bencic et Melanie Molitor a vite retrouvé son sourire. Il n'y avait pas grand chose à faire pour elle ce dimanche face à une Radwanska qui avait retrouvé son niveau d'ex-numéro 2 mondiale.

La Polonaise a dominé dès les premiers échanges en prenant les balles très tôt, empêchant Bencic de développer son jeu habituel. La Suissesse de 18 ans a fait le break pour raccourcir à 4-1 dans le deuxième set, sans jamais cependant décontenancer Radwanska. «J'ai beaucoup couru», a répondu la Polonaise, à la question de savoir comment elle s'y était prise pour juguler sa jeune rivale. «Belinda m'a forcée à me donner à 200 %. Je me sentais toujours sous pression,je savais que je j'affrontais une des meilleures joueuses du monde. Mais c'était une finale et je voulais la gagner», a dit la joueuse de Cracovie.

Place à Wuhan maintenant

Une performance que reconnaissait Bencic: «Elle était simplement trop forte. Mais ce tournoi a été pour moi un grand pas en avant. J'ai montré pouvoir rivaliser avec les meilleures.» La St-Galloise a ajouté beaucoup aimer voir évoluer Radwanska - une joueuse au toucher de balle extraordinaire -, en revanche, «jouer contre elle est moins drôle», a-t-elle ajouté.

Radwanska, 26 ans, remporte son premier titre de l'année, son 15 en tout. Elle s'était déjà imposée dans la capitale japonaise en 2011. Elle réintégrera les dix meilleures mondiales lundi après des mois de vaches maigres, elle qui fut par exemple surclassée par Timea Bacsinszky en avril dernier en Fed Cup en Pologne.

Belinda Bencic reste en Extrême-Orient et s'alignera la semaine qui vient au tournoi de Wuhan, en Chine, où sera rassemblée l'élite mondiale. Elle jouera au 1er tour contre la Canadienne Eugénie Bouchard (WTA 26).

(si)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!