Wimbledon: Belinda Bencic s’offre un répit miraculeux

Publié

WimbledonBelinda Bencic s’offre un répit miraculeux

Visiblement diminuée, la championne olympique a vu l’élimination de près contre Wang (4-6, 1-5) avant d’égaliser à une manche partout. Reprise mardi.

par
Mathieu Aeschmann
(Londres)
Belinda Bencic a entrevu l’élimination dès le 1er tour, avant d’empocher le deuxième set et de rebattre les cartes.

Belinda Bencic a entrevu l’élimination dès le 1er tour, avant d’empocher le deuxième set et de rebattre les cartes.

AFP

Incroyable Belinda Bencic! Malgré un physique entamé et une situation désespérée, la championne olympique est parvenue à prolonger son Wimbledon lundi à la nuit tombante. Blessée à la cheville en finale à Berlin face à Ons Jabeur le 19 juin, la Saint-Galloise (WTA 16) a attaqué son premier tour face Qiang Wang (WTA 140) strappée à la cheville, au genou et à la cuisse gauche. Autant dire que «Beli» n’avait pas les armes physiques pour dérouler son tennis face à une joueuse qui fut 12e mondiale en 2019 et tombeuse de Serena Williams à l’Australian Open 2020.  

Malgré un départ encourageant (4-2), le scénario catastrophe semblait donc s’imposer. Implacable. Plus agressive, la Chinoise repoussait Bencic sur le pied arrière. La Saint-Galloise peinait à adapter son jeu de jambes, cédait des centimètres de terrain. Et le poing serré, la protégée de Pat Cash se dirigeait vers un succès de prestige (6-4, 5-1).

Spectaculaire remontée

Que s’est-il alors passé dans la tête de la championne olympique? Elle seule pourra répondre. Mais la façon dont «Beli» reprit soudainement le contrôle de l’échange, enquillant six jeux dans une forme de monologue improbable, raconte une nouvelle fois son incroyable rejet de la défaite. En six jeux, la championne olympique de Tokyo ne laissa échapper que sept points! Le match venait de tourner, sous les yeux d’un Pat Cash en décomposition. 

Comment Belinda Bencic passera-t-elle la nuit? Sa jambe gauche la fera-t-elle souffrir une fois que l'adrénaline de cette fin de soirée sera retombée? Qiang Wang arrivera-t-elle à chasser les fantômes de ce match qu’elle croyait plié? Telles sont les questions que les deux joueuses emmènent sous leur couette ce lundi soir. Elles ont rendez-vous mardi en début d’après-midi sur le court No 12, juste après Laaksonen-Peniston, pour une troisième manche incertaine (4-6 7-5). Pour Belinda Bencic, c’est déjà une victoire. Mais on lui fait confiance pour ne pas s’en contenter.

Ton opinion