Bella Hadid encore «gênée» par sa robe rouge de Cannes 2016
Publié

«Il y a eu un petit dérapage»Bella Hadid encore «gênée» par sa robe rouge de Cannes 2016

La top model est revenue sur ses tenues les plus emblématiques dans une vidéo pour la série «Vogue, Life in Looks».

par
Cover Media / Lematin.ch
1 / 8
Bella Hadid a fait sensation à Cannes en 2016 lors de la montée des marches.

Bella Hadid a fait sensation à Cannes en 2016 lors de la montée des marches.

WireImage
Une robe rouge Alexandre Vauthier ultrasexy.

Une robe rouge Alexandre Vauthier ultrasexy.

WireImage
Mais Bella Hadid n’était pas à l’aise, comme on peut s’en apercevoir sur plusieurs photos.

Mais Bella Hadid n’était pas à l’aise, comme on peut s’en apercevoir sur plusieurs photos.

WireImage

Bella Hadid se sent toujours un peu «gênée» par la robe rouge sexy qu’elle a portée pour une avant-première au Festival de Cannes en 2016. La mannequin a fait la une des journaux lorsqu’elle est sortie dans une robe en soie cramoisie Alexandre Vauthier dotée d’une fente remontant jusqu’aux cuisses lors du festival, mais dans une vidéo pour la série «Vogue, Life in Looks», elle a avoué qu’elle était mal à l’aise face à l’attention que sa tenue a reçue.

«Donc, c’est apparemment un moment mode très emblématique pour les robes rouges. J’étais nerveuse dans cette robe qu’Alexandre Vauthier a faite, j’ai l’air très sexuelle et tout ça, a déclaré la jeune femme de 24 ans. J’étais toujours nerveuse à propos des caméras et nerveuse à l’idée de porter beaucoup de maquillage et nerveuse à propos de cette fente. Je pense qu’il y a eu un petit dérapage… Je suis encore un peu gênée par ce moment, même si la robe est magnifique, ça ne me ressemble pas tellement. Je pense que c’était le personnage de Bella que tout le monde voit en moi. »

Son alter ego «Belinda»

Elle a ensuite expliqué qu’elle considérait la robe rouge comme une expression de son alter ego «Belinda», qui est bien plus osé et à l’opposé de qui elle est vraiment. Dans son interview, la belle brune a révélé qu’elle ne maîtrisait pas vraiment le tapis rouge jusqu’à ce qu’elle sorte dans un ensemble noir en latex, cuir et soie de Chrome Hearts pour le Met Gala 2018.

«C’était l’une des premières fois où je me sentais vraiment sexy et belle, et je me sentais moi-même», a-t-elle affirmé.

Votre opinion