Actualisé 22.05.2019 à 06:10

ScandaleBella Hadid: un baiser lesbien fait polémique

Le mannequin embrasse Lil Miquela dans une campagne de publicité. Les internautes sont partagés entre incompréhension et colère.

par
FDA
1 / 44
Juin 2020: Bella Hadid profite de sa piscine et ses abonnés profitent de la vue.

Juin 2020: Bella Hadid profite de sa piscine et ses abonnés profitent de la vue.

Instagram
Le 23 avril, en pleine crise sanitaire, la marque Jacquemus a décidé d'utiliser l'application FaceTime pour sa campagne printemps-été 2020 avec Bella Hadid en égérie.

Le 23 avril, en pleine crise sanitaire, la marque Jacquemus a décidé d'utiliser l'application FaceTime pour sa campagne printemps-été 2020 avec Bella Hadid en égérie.

© Instagram @jacquemus
Bella Hadid était chez elle, dans une pièce vide et seulement aidée de son smartphone.

Bella Hadid était chez elle, dans une pièce vide et seulement aidée de son smartphone.

© Instagram @jacquemus

Calvin Klein a lancé une nouvelle nouvelle campagne publicitaire, sur laquelle figurent notamment Shawn Mendes et Noah Centineo. Cependant, la marque américaine provoque incompréhension et colère pour avoir mis en scène un baiser de Bella Hadid et une figure virtuelle.

La compagne du chanteur The Weeknd partage la vedette d'une vidéo de trente secondes avec Lil Miquela, une influenceuse virtuelle. Dans le clip, les deux femmes se font face et s'embrassent. Une séquence qui fait beaucoup parler.

Attiser le fantasme masculin

Ceux que la campagne révolte reprochent à Calvin Klein de glamouriser l'homosexualité féminine et d'attiser le fantasme masculin, sans aucun soutien publiquement annoncé à la cause de la communauté LGBT+.

La marque a alors sorti un communiqué pour s'excuser: «Le concept de notre dernière campagne #MyCalvins est de promouvoir l’expression d’un large éventail d’identités, y compris un éventail d’identités sexuelles, peut-on lire dans le communiqué. En tant qu’entreprise ayant une longue tradition de défense des droits des LGBTQ+, nous n’avions certainement pas l’intention de donner une image fausse de la communauté LGBTQ+. Nous regrettons sincèrement toute offense que nous avons provoquée.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!