Actualisé 12.03.2020 à 11:22

Ben Affleck était sur la «liste rouge» d’Harvey Weinstein

Hollywood

Le producteur avait noté les noms de 70 personnes susceptibles de parler de son comportement déplacé avec les femmes. L'acteur en faisait partie.

par
Lematin.ch
Ben Affleck (à g.) a reversé tous les bénéfices résiduels de ses films avec Miramax et la société Weinstein à des associations de lutte contre les violences sexuelles.

Ben Affleck (à g.) a reversé tous les bénéfices résiduels de ses films avec Miramax et la société Weinstein à des associations de lutte contre les violences sexuelles.

AFP

Jennifer Aniston n'était pas la seule cible de Harvey Weinstein. Avant que le scandale n'éclate, le producteur de Hollywood tenait une «liste rouge» comprenant les noms des personnes qu'il soupçonnait capables de parler de son comportement avec les femmes aux journalistes.

Cette liste fait partie des documents qui ont été mis à la disposition du public par le tribunal de New York avant son verdict, ce mercredi 10 mars. Il a finalement été condamné à 23 ans de prison.

Au total, on trouve 70 noms dans ces papiers officiels. En plus de celui de Ben Affleck, il y a aussi ceux des accusatrices de Harvey Weinstein: Rose McGowan, Zelda Perkins, Lysette Anthony et Rowena Chiu, ainsi qu’Irwin Reiter, l’ancien dirigeant de la société Weinstein, Leslye Headland, son ancienne assistante, ainsi que les producteurs Megan Ellison, Donna Gigliotti, Jason Blum et Jennifer Todd.

Ben Affleck refuse de commenter

Les représentants de Ben Affleck et des autres personnalités publiques figurant sur la liste ont refusé de répondre aux sollicitations de «Variety». Pour rappel, Ben Affleck a percé dans le cinéma en 1997 avec le film «Will Hunting», produit par l’ancienne société du magnat de Hollywood, Miramax. Il a joué dans «Shakespeare in Love», produit par la même firme, l’année suivante.

Après ces révélations, l’acteur avait annoncé qu'il ferait don de tous les bénéfices de ses films avec Miramax et la société Weinstein à des associations de lutte contre les violences sexuelles.

FDA

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!