Publié

FootballBenaglio et Djourou ont épaté Hitzfeld

Si Ottmar Hitzfeld a tenu à féliciter «ses joueurs pour leur performance d'ensemble», il a souligné les prestations majuscules de son gardien et du défenseur d'Arsenal.

1 / 13
La Suisse a bien démarré sa campagne de qualification au Mondial 2014.

La Suisse a bien démarré sa campagne de qualification au Mondial 2014.

Keystone
La Suisse a bien démarré sa campagne de qualification au Mondial 2014.

La Suisse a bien démarré sa campagne de qualification au Mondial 2014.

Keystone
La Suisse a bien démarré sa campagne de qualification au Mondial 2014.

La Suisse a bien démarré sa campagne de qualification au Mondial 2014.

Keystone

«Nous n'avons sans doute pas livré notre meilleur match. Mais les trois points, ils sont pour nous. Et c'est là l'essentiel!» Granit Xkaka, comme ses coéquipiers, mesurait pleinement la portée de cette victoire contre la Slovénie en éliminatoires du Mondial 2014 (2-0).

«Ce ne fut pas simple. Les Slovènes ont été très agressifs, poursuivait-il. Et après dix bonnes premières minutes, nous avons commis des erreurs qui auraient pu être lourdes de conséquences.» Mais son but de la 20e minute a changé la donne. «Ce fut en effet une belle action, lâche-t-il. Je me suis retrouvé avec un peu de temps et un peu de place pour armer ma frappe.»

Mardi dans un match qui ne sera pas un match comme les autres pour lui, Granit Xhaka affirme que la «Suisse devra encore mieux jouer. Cette rencontre sera plus difficile que celle de ce soir», ajoute-t-il non sans raison.

«Nous avons joué d'une manière fort compacte. Comme je l'attendais et je l'espérais. Je dois féliciter mes joueurs pour leur performance d'ensemble.» Ottmar Hitzfeld était, bien sûr, un sélectionneur heureux. «Nous avons livré un excellent match. Je tiens à souligner les mérites de Benaglio qui a réussi une parade déterminante à 1-0, lâche-t-il. Sur le plan défensif, nous avons vraiment livré un grand match. Surtout à dix après l'expulsion de Barnetta.»

Le coach national était bien sûr comblé par la performance de Johan Djourou. «Tout le monde le sait: j'ai pris un risque certain en le titularisant en raison de son statut de remplaçant à Arsenal. Johan a pleinement justifié ma confiance, expliquait-il. Le plus marquant fut sa capacité à élever le niveau de son jeu au fil des minutes. Il fut vraiment très fort en seconde période.»

(si)

Votre opinion