Publié

Football - AllemagneBenaglio ne perd pas espoir de quitter le banc

Le portier de Wolfsburg n'est pas titulaire, du moins pour le moment. Mais ses coéquipiers ont souhaité qu'il reste capitaine.

Diego Benaglio (2e à partir de la gauche), ici à la sortie d'un entraînement, en juillet dernier.

Diego Benaglio (2e à partir de la gauche), ici à la sortie d'un entraînement, en juillet dernier.

Keystone

Rétrogradé gardien no 2 à Wolfsburg, pendant que Koen Casteels occupe la cage, Diego Benaglio ne perd pas espoir. Le Suisse espère bien regagner sa place. «La situation d'aujourd'hui peut changer demain», philosophe-t-il.

Diego Benaglio, qui a fêté son 33e anniversaire jeudi, porte le maillot de Wolfsburg depuis 2008. Avec ce club, il a été champion d'Allemagne en 2009 et a remporté la Coupe en 2015. Il a récemment prolongé son contrat avec le club jusqu'en 2019, déclinant une offre de Grasshopper qui lui aurait permis de rentrer au pays.

«J'ai pris ma décision sans tenir compte du fait d'être numéro un ou deux», a-t-il expliqué au Blick. «Quand l'entraîneur m'a informé que je ne serais pas titulaire, j'ai évidemment ressenti de la déception. Mais se trouver sur le banc des remplaçants peut n'être que momentané. En football, tout va parfois très vite», a encore dit l'ancien portier de l'équipe de Suisse.

«L'entraîneur m'a précisé que la situation actuelle n'était pas gravée dans le marbre. Mon parcours ici n'est donc pas encore fini», poursuit le Zurichois, qui a du reste conservé le brassard de capitaine de l'équipe. «Une grosse partie du travail de capitaine se passe hors du terrain. Les joueurs ont souhaité que je conserve cette tâche, et c'est une belle chose.»

(si)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!