France: Benalla et Crase restent en prison

Publié

FranceBenalla et Crase restent en prison

Écroués depuis mardi, l'ancien chargé de mission à l'Elysée et son ami Vincent Crase ont vu leur premier recours rejeté par les juges.

1 / 29
Arrêtés mardi après des révélations de Mediapart, Alexandre Benalla, et son ami Vincent Crase ont été maintenus en détention provisoire vendredi. (Vendredi 22 février 2019)

Arrêtés mardi après des révélations de Mediapart, Alexandre Benalla, et son ami Vincent Crase ont été maintenus en détention provisoire vendredi. (Vendredi 22 février 2019)

AFP
Le Premier ministre français Edouard Philippe a décidé de riposter après les conclusions du Sénat sur l'affaire Benalla, rendues publiques mercredi. (Jeudi 21 février 2019)

Le Premier ministre français Edouard Philippe a décidé de riposter après les conclusions du Sénat sur l'affaire Benalla, rendues publiques mercredi. (Jeudi 21 février 2019)

AFP
Le militaire Chokri Wakrim, impliqué dans un contrat négocié par Alexandre Benalla avec un sulfureux oligarque russe, a démenti jeudi avoir déplacé le coffre-fort de son ami juste avant une perquisition. (14 février 2019)

Le militaire Chokri Wakrim, impliqué dans un contrat négocié par Alexandre Benalla avec un sulfureux oligarque russe, a démenti jeudi avoir déplacé le coffre-fort de son ami juste avant une perquisition. (14 février 2019)

AFP

L'ancien collaborateur d'Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, et son ami Vincent Crase, ex-employé de LREM, ont été maintenus en détention provisoire vendredi, la cour d'appel de Paris ayant rejeté leur référé-liberté déposé par leurs avocats, a-t-on appris de source judiciaire.

Les deux hommes ont été écroués mardi. Ils avaient été convoqués le matin-même au tribunal de Paris, conséquence de la révélation par Mediapart d'enregistrements clandestins d'une conversation entre les deux hommes le 26 juillet, alors qu'ils venaient d'être mis en examen et que la justice leur avait interdit d'entrer en contact.

(AFP)

Ton opinion