Économie: Bénéfice de Belimo en recul au premier semestre
Publié

ÉconomieBénéfice de Belimo en recul au premier semestre

Le groupe zurichois spécialiste en techniques de chauffage Belimo a vu son bénéfice net chuter de 31,5% au premier semestre sur un an à 23 millions de francs.

Le spécialiste en techniques de chauffage est en baisse au premier semestre. (photo d'illustration/archives)

Le spécialiste en techniques de chauffage est en baisse au premier semestre. (photo d'illustration/archives)

Keystone

Son chiffre d'affaires a reculé de 0,6% à 242,6 millions de francs, en raison de la valorisation du franc suisse.

Exprimées en monnaies locales (à taux de change constants), les ventes affichent une hausse de 3,1%, a indiqué mardi le spécialiste en techniques de chauffage, ventilation et climatisation dans un communiqué.

Son résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a atteint 35,8 millions de francs (-14,7%), ce qui correspond à une marge de bénéfice d'exploitation de 14,7%, contre 17,2% à la même période en 2014. L'amortissement d'un immeuble récemment construit aux Etats-Unis a pesé sur l'EBIT.

Impact du franc fort

Le franc fort a pesé sur le chiffre d'affaires et la rentabilité de Belimo. Le résultat financier négatif à hauteur de 7,8 millions de francs provient essentiellement de pertes en monnaies étrangères.

Par région, l'entreprise a enregistré un chiffre d'affaires en contraction de 11,3% (-1,9% en monnaies locales) en Europe. L'abandon du taux plancher par la Banque nationale suisse (BNS), qui a entraîné des baisses de prix, explique largement ce recul.

En Russie, Allemagne et République tchèque, la performance se situe en dessous des attentes. Sur sol russe et dans les pays voisins, la dévalorisation du rouble a eu un impact négatif. Cette dépréciation a entraîné la fin des investissements.

Le groupe a pu néanmoins étendre ses parts de marché. Les nouveaux couvercles de protection d'incendie et soupapes indépendantes de la pression ont été bien accueillis par le marché. En France, en Pologne et au Royaume-Uni, la firme a tiré son épingle du jeu.

Hausse pour l'Amérique

La zone Amérique a vu le chiffre d'affaires de Belimo progresser de 13,9% ( 10,1% à taux de change constants). Toutes les régions ont contribué à cette hausse. Aux Etats-Unis et au Canada, le groupe a décroché de gros contrats. En Amérique latine, l'entreprise a pu profiter d'un marché attrayant, en particulier au Brésil et au Mexique.

Pour la division Asie-Pacifique, le chiffre d'affaires s'est inscrit en augmentation de 10,5% ( 7,5% à taux de change constants). La firme zurichoise a pu compter sur la croissance au Japon, en Chine et à Hong-Kong.

(ats)

Votre opinion