Industrie: Bénéfice exceptionnel pour Villars Holding

Publié

IndustrieBénéfice exceptionnel pour Villars Holding

Le groupe fribourgeois a dégagé un bénéfice net de 24,8 millions de francs au premier semestre, contre 1,14 million il y a un an.

Archives/photo d'illustration, Keystone

Villars Holding, actif dans le commerce de détail, la restauration et la gérance immobilière a profité de la vente d'Alvi-Shop à Coop.

Cette cession, avec effet au 4 janvier, a généré un gain de 24,27 millions de francs sur l'exercice 2017, précise lundi soir Villars dans son rapport semestriel. Le résultat d'exploitation (EBIT) a, lui, baissé de 19,1%, à 738'901 francs, principalement à cause du recul du chiffre d'affaires du secteur de bars à café. Globalement, les recettes consolidées ont augmenté de 13,5%, à 44 millions.

Dans le détail, les bars à café (Pausé-Café et Xpresso-Café) ont réalisé des ventes en recul de 5,8%, à près de 7,68 millions de francs. Villars invoque une forte baisse de la fréquentation des centres commerciaux, due au développement du commerce en ligne et au tourisme d'achat, pour expliquer ce résultat.

Les activités de commerce de détail (Restoshop et Arte Panis), principales sources de revenus du groupe, ont vu leur chiffre d'affaires augmenter de 18,5%, à 36,34 millions de francs. L'acquisition de quatre nouveaux points de vente Restoshop dès le début de l'année - parmi lesquels ceux de Bavois (VD) et Lully (FR), rachetés à Alvi-Shop fin 2016 - a eu un effet positif.

Résultats similaires attendus

Dans le secteur immobilier, Villars Holding indique avoir livré en décembre dernier un bâtiment à Payerne (VD) à la société Parvico, qui gère le patrimoine immobilier du groupe. La surface commerciale et trois des huit appartements ont été loués, relève-t-il, sans davantage de détails.

Villars Holding ne livre pas de prévisions détaillées pour la seconde moitié de l'année. Il s'attend cependant à maintenir des résultats d'exploitation similaires à ceux obtenus durant la première partie d'année, en termes de chiffre d'affaires et de rentabilité opérationnelle.

Misant sur une augmentation du nombre de touristes cette année après un été 2016 difficile, le groupe fribourgeois prévoit une amélioration de la situation des commerces de détail dépendants du tourisme en Suisse.

(ats)

Ton opinion