03.03.2016 à 14:33

TransportBénéfice pour BLS Cargo malgré la force du franc

Le bénéfice réalisé en 2015 par l'entreprise ferroviaire s'est élevé à 289'000 francs.

Keystone

BLS Cargo a pu augmenter son volume de trafic de près de 11% l'an dernier. En raison du franc fort, cette hausse ne s'est pas reflétée de la même manière sur les finances. Toutefois, l'entreprise a pu terminer 2015 avec un léger bénéfice de 289'000 francs.

L'année précédente, BLS Cargo avait réalisé un profit de 2,5 millions de francs. Jeudi devant la presse, le CEO Dirk Stahl s'est montré malgré tout satisfait de «ce résultat positif dans un contexte difficile».

L'entreprise ferroviaire a été fortement touchée par la problématique monétaire suite à l'abolition du taux plancher du cours de l'euro en janvier 2015. En effet, les frais de production en francs suisses dépassent largement les rentrées en euros.

L'an dernier, la société a fait face à des effets de change à hauteur de 4 à 5 millions de francs. Ce qu'elle a pu en partie compenser, mais pas entièrement, a déclaré M. Stahl.

Diesel au plus bas

Le prix du gazole qui est au plus bas constitue un autre défi, car il rend le transport routier extrêmement intéressant, a expliqué le CEO. Parallèlement, la charge administrative consacrée aux différentes obligations régulatrices pour le fret ferroviaire, comme les certificats de sécurité et l'accès au réseau, ne cesse d'augmenter.

«Le trafic ferroviaire est et a toujours été d'une plus grande complexité que la route», selon Dirk Stahl. Par rapport à celle-ci, le rail se retrouve dès lors désavantagé sur le plan opérationnel. Alors qu'un camion peut circuler sans problème des Pays-Bas en Italie, chaque pays possède des infrastructures différentes pour le rail, affirme M. Stahl.

Au niveau du trafic, BLS Cargo a réalisé une bonne année. L'entreprise a gagné de nouveaux clients, dont l'opérateur de transport combiné Hupac et la société internationale de logistique Samskip, basée aux Pays-Bas.

Gothard: pas d'effets immédiats

BLS Cargo se prépare actuellement à l'ouverture du tunnel de base du Gothard. Pour ce faire, les locomotives sont équipées pour le système de contrôle des trains et les collaborateurs suivent une formation.

«Nous nous réjouissons de la mise en service du tunnel de base du Gothard», a souligné le CEO. Il a cependant aussi tenu à tempérer les attentes. Le trafic de marchandises ne sera pas touché dans l'immédiat par l'ouverture de l'ouvrage.

Dirk Stahl prévoit des effets sensibles de la nouvelle galerie sur la productivité à partir de 2021. D'ici là, les divers chantiers vont restreindre la capacité du fret ferroviaire. BLS Cargo est une entreprise de fret ferroviaire qui exploite des locomotives sur l'axe Nord-Sud à travers la Suisse.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!