Football au Portugal: Benfica perd des plumes, Porto en profite
Publié

Football au PortugalBenfica perd des plumes, Porto en profite

Tenus en échec à domicile par le Nacional, les Aigles ont laissé filer des points dans la course au titre (1-1). Les Dragons, vainqueurs de Farense (1-0), leur passent devant.

par
Florian Paccaud
Haris Seferovic n’a pas réussi à peser sur la défense du Nacional.

Haris Seferovic n’a pas réussi à peser sur la défense du Nacional.

AFP

L'année 2021 n'a pas commencé de la meilleure des manières pour le Benfica Lisbonne. Notamment avec un nul contre Santa Clara (1-1), un partage des points contre un FC Porto réduit à dix (1-1) et une élimination en Coupe de la Ligue contre Braga (2-1). De plus, la semaine dernière, 17 cas positifs au coronavirus avaient été diagnostiqués parmi l'encadrement et les joueurs lisboètes.

Malgré 10 malades au sein de l'effectif lundi, les hommes de Jorge Jesus devaient profiter de la venue du Nacional, 15e avant le coup d'envoi, pour faire le plein de points et mettre la pression sur le Sporting et Porto. Les Aigles attaquent cette rencontre pied au plancher. Harris Seferovic, buteur lors des deux succès de son équipe en 2021 – contre Tondela (2-0) et en Coupe du Portugal face à l'Estrela da Amadora (4-0) – est titulaire à la pointe de l'attaque.

Un bon début et c’est tout

Exerçant une forte domination, Benfica ouvre rapidement le score par Chiquinho, mais le but est annulé par la VAR à la suite d'un hors-jeu de Joao Ferreira (8e). Ce n'est que partie remise. Pizzi déborde sur la droite et centre au deuxième poteau pour Chiquinho dont la reprise de la tête ne laisse aucune chance à Daniel (14e).

Après cette ouverture du score, les Lisboètes vont quelque peu s'endormir sur leurs lauriers, même si le Nacional va devoir attendre la 30e minute pour adresser son premier tir cadré. L'apathie des Aigles va être punie au retour des vestiaires, Rochez se défaisant du marquage pour égaliser de la tête (48e).

Seferovic très discret

Benfica va alors tenter d’arracher la victoire, mais va manquer de tranchant, à l’image de Seferovic, bien servi dans la surface mais qui tarde à conclure et se fait reprendre au dernier moment par Rui Correia (83e). L’international suisse, pourtant meilleur buteur de son équipe, a vécu un match compliqué, dans lequel il n’est jamais parvenu à se mettre en évidence.

Ce résultat nul ne fait pas les affaires des Aigles. Un peu plus tard dans la soirée, Porto s’est imposé 1-0 sur la pelouse de Farense. Les Dragons ont ouvert le score au quart d’heure par Taremi (15e). Ils ont ensuite dominé, sans parvenir à inscrire un deuxième but pour se mettre à l’abri. Et ils ont failli le payer très cher. En fin de match, Farense ont touché deux fois les montants lors de la même action. Sur un centre dévié de la tête par Mbemba, c’est la transversale qui a évité l’autogoal. Dans la continuité de l’action, Seco a pu reprendre, mais sa volée s’est écrasée sur le poteau de Marchesin.

Grâce à ce succès, Porto remonte au 2e rang, avec deux points de plus que Benfica et à une longueur du Sporting, qui compte un match en moins. Le leader se déplace mardi à Porto pour y défier le Boavista, lanterne rouge du championnat.

Votre opinion