Football: Benfica perd la tête, Seferovic décapité!
Publié

FootballBenfica perd la tête, Seferovic décapité!

La photographe de l’AFP Patricia De Melo Moreira a réalisé un cliché fou de l’attaquant de l’équipe de Suisse lundi soir. Mais où est passée la tête d’Haris Seferovic?

par
Mathieu Aeschmann
Haris Seferovic ne veut plus voir le match nul que son Benfica est en train de concéder au Nacional Madeira lundi soir (1-1).

Haris Seferovic ne veut plus voir le match nul que son Benfica est en train de concéder au Nacional Madeira lundi soir (1-1).

AFP

On va d’abord rassurer Vladimir Petkovic et tous ceux qui ont eu un haut-le-cœur en regardant cette photo. Haris Seferovic va bien. Il ne s’est pas fait décapiter par une sortie musclée du gardien adverse. À l’instant précis qu’immortalise ce cliché, le Lucernois ne veut juste plus voir le spectacle proposé par «son» Benfica, contraint au match nul lundi soir par le Nacional Madère (1-1). Les Aigles y laisseront deux points et leur deuxième place au profit de Porto. Une soirée à oublier pour tous les habitués de l’Estadio da Luz.

Enfin presque tous les habitués. Patricia De Melo Moreira, elle, a réussi sa soirée. En tournant son objectif dans le bon timing vers l’avant-centre de l’équipe de suisse, la photographe de l’AFP a réussi un grand coup. Non seulement son cliché capture l’essence du moment: la déception d’un Benfica en panne d’idées. Mais il réussit à proposer une prouesse optique. Où s’en est donc allée la tête d’Haris Seferovic? On a beau observer longuement les plis du maillot, les petits cheveux qui suggèrent un sens, ce portrait de «l’attaquant sans tête» est un mystère doublé d’une réussite totale.

Alors bien sûr, Haris Seferovic aurait certainement échangé ce cliché contre un but. Au contraire de Patricia De Melo Moreira, laquelle a reçu les honneurs du très esthétique Guardian, chez qui «l’attaquant sans tête» a été élu photo de sport de la journée!

Votre opinion