Publié

VaticanBenoît XVI quittera la place Saint-Pierre en hélico

Départ en hélicoptère, soutane blanche différente, et nouvelles chaussures marron: le Vatican s'apprête à vivre une journée historique avec le départ du pape démissionnaire.

1 / 30
Pope Emeritus Benedict XVI, center, meets cardinals during a special consistory with cardinals and bishops, in the Synod hall at the Vatican, Saturday, Feb. 14, 2015. Pope Francis is expanding the ranks of cardinals who will elect his successor to include pastors like him who minister to the poor and come from far-flung, often overlooked dioceses. Francis was formally elevating the 20 new cardinals at a ceremony Saturday in St. Peter's Basilica. Retired Pope Benedict XVI was expected to be on hand in a unique blending of popes past, present and future. (AP Photo/Andrew Medichini)

Pope Emeritus Benedict XVI, center, meets cardinals during a special consistory with cardinals and bishops, in the Synod hall at the Vatican, Saturday, Feb. 14, 2015. Pope Francis is expanding the ranks of cardinals who will elect his successor to include pastors like him who minister to the poor and come from far-flung, often overlooked dioceses. Francis was formally elevating the 20 new cardinals at a ceremony Saturday in St. Peter's Basilica. Retired Pope Benedict XVI was expected to be on hand in a unique blending of popes past, present and future. (AP Photo/Andrew Medichini)

Keystone
Benedict XVI salue la foule depuis sa résidence à Castel Gandolfo. (28 février)

Benedict XVI salue la foule depuis sa résidence à Castel Gandolfo. (28 février)

Keystone
L'hélicoptère venu transporter Benoît XVI pour l'amener à Castel Gandolfo survole le Vatican.

L'hélicoptère venu transporter Benoît XVI pour l'amener à Castel Gandolfo survole le Vatican.

Keystone

Lorsqu'il ne sera plus pontife, Benoît XVI portera une soutane blanche toute simple, différente de celle des papes. Il n'arborera plus ses fameuses chaussures rouges, mais portera des chaussures marron, dont une paire qui lui avait été donnée pendant son voyage à Leon au Mexique en mars et qu'il apprécie beaucoup, a précisé le père Lombardi.

En fin de matinée, les cardinaux de la curie adresseront un dernier salut au pape démissionnaire. A 17 heures, le pape quittera le Vatican à bord d'un hélicoptère. Il se rendra à Castel Gandolfo, la résidence d'été des papes située à une trentaine de kilomètres de Rome.

Benoît XVI devrait arriver une vingtaine de minutes plus tard. Il séjournera durant deux mois dans un palais situé sur un domaine de 55 hectares, agrémenté de somptueux jardins posés au bord du lac d'Albano. Il sera donc loin de l'effervescence médiatique qui va entourer le conclave chargé d'élire son successeur dès mi-mars.

Gardes suisses

Une fois dans ses appartements, il saluera brièvement la foule depuis un balcon qui donne sur la petite place de Castel Gandolfo, inscrit au classement des plus beaux villages d'Italie. Il s'agira de la dernière apparition publique de Benoît XVI en tant que pape.

Il démissionnera officiellement de ses fonctions à 20 heures. Seule manifestation concrète de cette fin de règne: les gardes suisses montant la garde devant le porche de Castel Gandolfo lèveront le camp et rentreront à Rome pour assurer la sécurité du collège des cardinaux.

S'ouvrira alors la fameuse période du «siège vacant». Le cardinal camerlingue assurera l'interrègne. Cette lourde tâche incombera au fidèle secrétaire d'État de Joseph Ratzinger, le cardinal Tarcisio Bertone.

Lourds défis

Le 11 février, le pape allemand a créé la surprise en annonçant sa démission, expliquant ne plus se sentir à même d'assumer le poids de sa charge. Il laisse à son successeur une Église catholique dans un monde marqué par la sécularisation et de profondes mutations de société.

De lourds défis l'attendent: entre contestation interne et persécution des chrétiens dans le monde, enjeux éthiques et abus de toutes sortes. L'Eglise catholique compte 1,2 milliard de fidèles.

(ats)

Votre opinion