Bernard Ravet fermera son Ermitage cet été
Publié

GastronomieBernard Ravet fermera son Ermitage cet été

Ses enfants ne souhaitant pas reprendre l’affaire, le chef étoilé de Vufflens-le-Château (VD) mettra la clé sous la porte le 30 juillet.

par
Michel Pralong
Aux fourneaux avec son père Bernard, Guy Ravet souhaite faire carrière ailleurs.

Aux fourneaux avec son père Bernard, Guy Ravet souhaite faire carrière ailleurs.

ravet.ch

C’est une grande page de la gastronomie suisse et romande en particulier qui va se tourner. Le 30 juillet prochain, le restaurant étoilé de Vufflens-le-Château (VD) va fermer ses portes. Son chef, Bernard Ravet 75 ans, y cesse ses activités avec un pincement au cœur, ses enfants n’ayant pas souhaité reprendre l’affaire.

Ouvert il y a 33 ans, l’Ermitage affiche depuis 29 ans un 19 au Gault&Millau et une étoile au Michelin. Le fils du chef, Guy, qui s’était mis aux fourneaux aux côtés de son père, et sa sœur, Nathalie, ont pris le temps de la réflexion avant de renoncer à continuer à faire vivre l’endroit, écrit «24 heures», qui confirme ainsi l’annonce faite jeudi par Gault&Millau.

Le fils dit ne pas vouloir ouvrir sa propre affaire, tout en restant dans la gastronomie, avec des responsabilités et si possible dans la région. «J’ai toujours dit que je voulais faire quelque chose d’autre un jour. Ici, c’est le projet de mes parents. J’ai bientôt 39 ans, et je ne peux pas attendre non plus trop longtemps pour lancer une nouvelle étape dans ma carrière» confie-t-il au quotidien vaudois. Nathalie, dont le mari et le fils travaillent également dans les cuisines de l’Ermitage, se voit également rester dans la restauration, mais reprendre la maison aurait été trop lourd.

Mis en vente dès la semaine prochaine

«Nous étions un peu fous quand avec mon épouse Ruth nous avons sauvé cette maison il y a trente-trois ans. Ce serait plus difficile à faire aujourd’hui, d’autant que les conditions économiques sont plus compliquées» explique Bernard Ravet. Qui sait qu’il aurait fallu investir pour remettre l’Ermitage aux normes actuelles.

La maison et son parc seront mis en vente dès la semaine prochaine. Pour redevenir une maison de maître à moins que quelqu’un soit prêt à y relancer le restaurant. Bernard Ravet y habite pour l’instant et devra donc déménager. Les Ravet continueront par contre leur collection de vins au sein de la Cave de la Côte et dirigeront toujours l’Esprit Ravet, leur restaurant de Gstaad. Selon «24 heures», depuis l’annonce de la fermeture prochaine de l’Ermitage, les réservations affluent.

Votre opinion

27 commentaires