Home Jacking - Bernard Tapie au 20h de TF1: «On était les gens à abattre!»
Publié

Home JackingBernard Tapie au 20h de TF1: «On était les gens à abattre!»

L’ex-ministre et homme d’affaires était l’invité du journal de la Une, lundi soir. Très ému, il a évoqué l’agression dont sa femme et lui ont été victimes, voici trois semaines.

par
Laurent Siebenmann
Bernard Tapie, au «20h» de TF1, le lundi 26 avril 2021.

Bernard Tapie, au «20h» de TF1, le lundi 26 avril 2021.

Capture écran TF1

Lundi soir, Bernard Tapie était l’invité du journal de 20h de TF1. Face à Gilles Bouleau, il a raconté l’enfer que son épouse et lui-même ont vécu, la nuit du 3 au 4 avril derniers. Eprouvé par le cancer qu’il combat depuis presque quatre ans, Tapie a accepté, sans trop s’étendre, de livrer son ressenti, après ce home jacking très violent survenu dans sa maison de Combs-la-Ville (F).

«La seule façon d’arriver à passer au-dessus de cet événement, c’est surtout de ne pas en faire un souvenir, a confié l’ex-ministre et homme d’affaires de 78 ans. Et comme ma femme nous regarde et qu’elle est traitée, parce qu’elle a beaucoup de mal à revivre cet événement toutes les nuits, si ça ne vous dérange pas, j’aimerais bien qu’on n’en parle pas.»

«Ils ont roué ma femme de coups»

Bernard Tapie a précisé, parlant de Dominique, son épouse: «Ils l’ont rouée de coups pendant près d’une heure. La pauvre, elle en a perdu le sommeil… Elle va être obligée d’avoir recours à des traitements psychologiques. Et ça, je le vis très mal.»

Toujours combatif, l’ex-boss de l’OM apparaît toutefois marqué par la violence de ses agresseurs: «Je n’ai rien fait pour mériter ça. Il y avait une haine dans leur façon de parler. Ils disaient: ‘Ta gueule, ta gueule!’ Et pas simplement ‘Tais-toi!’  On était les gens à abattre!»

Bernard Tapie, qui souffre d’un cancer de l’estomac, de l’œsophage, des poumons, du cerveau et des reins, avait, il y a quelques jours, expliqué avoir aussi reçu un coup de matraque sur la tête et estimé qu’il y aura, peut-être, des séquelles pour sa tumeur au cerveau.


Votre opinion

31 commentaires