Actualisé 24.11.2019 à 15:23

MaladieBernard Tapie: «Je ne suis pas dans une phase terminale»

L'homme d'affaires a donné des nouvelles sur l'évolution de son cancer. Et pour reprendre ses mots, elles «ne sont pas très bonnes».

par
LeMatin.ch
Bernard Tapie a évoqué son combat contre la maladie.

Bernard Tapie a évoqué son combat contre la maladie.

Twitter

Interrogé dans l'émission «Sept à Huit», diffusée ce dimanche 24 novembre sur TF1, Bernard Tapie a fait un constat très lucide sur son état de santé, confiant que les derniers examens sur l'avancée de sa maladie ne sont «pas très bons». «C’est logique, ça se poursuit, on a de bonnes nouvelles, de moins bonnes nouvelles. Bon là, ce ne sont pas de très bonnes nouvelles», a-t-il indiqué.

Mais fidèle à lui-même, le combatif homme d'affaires a également fait part de son optimisme pour la suite. «Les prochaines seront bonnes! Pour moi, je ne suis pas dans une phase terminale. Bon j’ai eu la peau, l’œsophage, l’estomac, les cordes vocales. Maintenant ce sont les poumons. C’est une évolution.»

Estimant avoir une responsabilité «énorme», une «mission», envers les autres personnes souffrant d'un cancer, Bernard Tapie a tenu à leur adresser un message. «Il faut dire une chose aux cancéreux: la science va tellement vite que la perspective de guérison d’un cancer peut changer en 15 jours.»

L'homme d'affaires s'est finalement confié sur la religion. Et sur la mort, qui ne l'effraie pas. «Je suis très croyant. Je ne dis pas que ça aide, mais les perspectives de partir ne sont pas les mêmes», a-t-il expliqué.

Et d'ajouter: Je n’ai pas trop fait de misères dans ma vie, j’espère en être récompensé [...] Si la mort me fait peur? Ah non, vraiment pas.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!