Publié

MigrationBerne double la mise pour certains centres d'asile

La contribution fédérale aux Cantons pour les lieux d'accueil de requérants dits perturbateurs va être multipliée par deux.

Un homme dans un centre d'accueil à Glaubenberg (OW).

Un homme dans un centre d'accueil à Glaubenberg (OW).

Illustration, Keystone

Berne va doubler la contribution financière qu'elle verse aux cantons pour les frais de sécurité des centres d'asile spécifiques. Ils abritent des requérants considérés comme perturbateurs. L'indemnité annuelle passe à 220'000 francs pour 50 places d'hébergement.

Ces centres dits spécifiques abritent des requérants qui perturbent le fonctionnement des centres fédéraux, qui menacent la sécurité ou l'ordre public. La Confédération verse au canton qui les abrite une contribution forfaitaire pour les frais de sécurité, de la même manière qu'elle le fait pour les cantons qui abritent des centres fédéraux d'asile.

La décision de doubler le montant de l'indemnisation se justifie par les charges supplémentaires que les centres spécifiques peuvent entraîner pour les cantons concernés, écrit mercredi le Conseil fédéral.

Un centre dans le canton de Neuchâtel

Un premier site a été annoncé la semaine dernière aux Verrières (NE). D'une capacité maximale de 60 personnes, la date de son ouverture n'est pas encore fixée. Une centaine de citoyens, venus à une séance d'information, ont réservé un accueil à tout le moins mitigé au projet. Le second de ces centres se trouvera en Suisse alémanique. Son emplacement est en discussion.

Les centres spécifiques s'inscrivent dans le projet d'accélération des procédures d'asile. La révision de la loi sur l'asile a été approuvée par le peuple en juin.

Elle prévoit que tous les acteurs de l'asile soient réunis dans de grands centres fédéraux afin d'y mener les procédures plus rapidement et de libérer plus vite des capacités parmi les 5000 places prévues. Les demandeurs d'asile bénéficieront en outre d'une assistance juridique gratuite.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!