05.08.2013 à 11:49

Blanchiment d'argentBerne et Paris enquêtent sur la fille du président ouzbek

Après la Suisse, c'est la France qui enquête sur une affaire de blanchiment visant Gulnara Karimova, la fille aînée du président ouzbek Islam Karimov.

Gulnara Karimova, la fille aînée du président ouzbek Islam Karimov, qui vit à Genève, est visée par une enquête liée au blanchiment d'argent.

Gulnara Karimova, la fille aînée du président ouzbek Islam Karimov, qui vit à Genève, est visée par une enquête liée au blanchiment d'argent.

Une enquête judiciaire a été ouverte le 14 février pour «blanchiment en bande organisée» et «corruption d'agent étranger», a indiqué en fin de semaine une source judiciaire.

Auparavant, la France avait été saisie d'une demande d'entraide internationale de la part de la Suisse. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a confirmé avoir adressé une telle requête dans le cadre d'une affaire de blanchiment visant notamment Mme Karimova. Mais il refuse de donner davantage de précisions.

Le MPC avait indiqué en octobre 2012 avoir gelé plusieurs centaines de millions de francs dans différentes banques suisses dans le cadre de cette enquête.

Possibles commissions occultes

Les enquêteurs français cherchent à identifier les bénéficiaires économiques, dont l'un serait Gulnara Karimova, de plusieurs sociétés et leurs biens immobiliers, notamment une villa à Saint-Tropez, sur la Côte d'Azur, selon une source proche du dossier.

Selon le média en ligne Rue89, l'enquête est «en rapport avec de possibles commissions occultes (jusqu'à 320 millions d'euros - 395 millions de francs) versées par l'opérateur de télécommunication suédois TeliaSonera pour s'implanter en Ouzbékistan en 2007».

Selon ce site d'information, la police a perquisitionné plusieurs résidences en France, le 18 juin, à la demande du MPC. Et ce serait l'insistance de Gulnara Karimova à faire un retrait de 600 millions de francs qui aurait mis la puce à l'oreille des autorités helvétiques.

Ambitions

Diplômée de la prestigieuse université américaine Harvard, Gulnara Karimova a été jusqu'en juillet la représentante permanente de son pays auprès des Nations unies à Genève, et dirige aussi des projets caritatifs et culturels.

Cette femme d'affaires aux multiples activités a par ailleurs lancé une ligne de cosmétiques et est créatrice de bijoux et de vêtements. C'est aussi une chanteuse connue sous le nom de scène de Googoosha, qui a fait un duo avec l'acteur franco-russe Gérard Depardieu.

Gulnara Karimova a également co-écrit une série historique sur les origines de la soie d'Asie centrale entre les Ve et VIe siècles, dans laquelle doit jouer ce dernier.

Des observateurs estiment qu'elle pourrait prendre la suite de son père, Islam Karimov, qui dirige le pays depuis 1989, soit deux ans avant la chute de l'URSS. Mais l'intéressée a toujours nié de telles ambitions.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!