Accord: Berne et Washington veulent collaborer dans la formation

Actualisé

AccordBerne et Washington veulent collaborer dans la formation

Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a signé ce jeudi à Washington un accord avec le gouvernement américain dans le domaine de la formation professionnelle.

Johann Schneider-Ammann a vanté le système de formation dual en Suisse, peu connu aux Etats-Unis.

Johann Schneider-Ammann a vanté le système de formation dual en Suisse, peu connu aux Etats-Unis.

Keystone

En visite aux Etats-Unis, Johann Schneider-Ammann a signé ce jeudi 9 juillet à Washington avec la ministre américaine du commerce Penny Pritzker une déclaration d'intention dans le domaine de la formation professionnelle. L'accord vise à promouvoir la collaboration entre les deux pays en la matière.

La formation professionnelle représente un élément-clef du système de formation suisse, a déclaré jeudi le ministre de l'économie. Elle garantit à une vaste majorité des jeunes Suisses une formation de haute volée et des perspectives professionnelles.

Le conseiller fédéral s'est réjoui dans l'intérêt que suscite le modèle suisse aux Etats-Unis. «C'est un honneur pour la Suisse de partager notre expérience avec les Américains», a ajouté le Bernois. Et de rappeler que l'apprentissage est largement méconnu au pays de l'Oncle Sam.

Aux Etats-Unis, les dirigeants économiques se plaignent souvent d'un manque de main-d'oeuvre qualifiée, a pour sa part ajouté Mme Pritzker. Le système de formation professionnelle contribue à remédier à cet inconvénient et à renforcer l'économie américaine.

Favoriser les échanges

S'étendant dans un premier temps sur une durée de trois ans, la déclaration d'intention doit favoriser un échange actif en matière de formation professionnelle entre les deux pays, a poursuivi M. Schneider-Ammann. L'économie privée peut aussi s'impliquer à la faveur de l'accord et débuter des projets pilote aux Etats-Unis.

La déclaration doit aussi permettre des progrès dans le domaine de la reconnaissance réciproque des qualifications et certificats scolaires, non seulement pour les apprentis et étudiants, mais aussi pour les enseignants et formateurs.

Le président américain Barack Obama s'est fixé comme objectif de doubler le nombre d'apprentis aux Etats-Unis d'ici cinq ans. Dix-huit entreprises suisses actives outre-Atlantique ont par ailleurs pris l'engagement de recruter plus d'apprentis.

(ats)

Ton opinion