Avions de combat: Berne: l’initiative contre les F-35 a été déposée

Publié

Avions de combatBerne: l’initiative contre les F-35 a été déposée

Avec quelque 120 000 signatures, les opposants à l’achat de l’avion américain ont déposé leur initiative ce mardi. Pourra-t-elle être votée à temps? Le PLR n’en veut pas.

par
Eric Felley
Les initiants sont finalement parvenus à déposer leur texte. Au milieu, le conseiller national écologiste Fabien Fivaz (Vert.e.s/NE)

Les initiants sont finalement parvenus à déposer leur texte. Au milieu, le conseiller national écologiste Fabien Fivaz (Vert.e.s/NE)

Stop F-35/twitter

En juillet dernier, après l’annonce par le Conseil fédéral du choix de l’avion de combat F-35, le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) a lancé une initiative populaire, soutenue par la gauche, pour faire interdire son acquisition jusqu’en 2040. Après des difficultés à récolter les signatures en raison du Covid-19, puis de la guerre en Ukraine, les initiants ont réussi à déposer 120 000 paraphes ce mardi, dont 103 000 dûment contrôlés six mois avant le terme de la récolte.

Passage en force et droits populaires

La Chancellerie doit dorénavant procéder à son propre contrôle. Toutefois, le temps presse, car le fabricant Lockheed Martin a fait savoir que la Confédération devait signer le contrat d’achat avant le 31 mars 2023, sinon d’autres pays acheteurs passeront avant la Suisse. Viola Amherd avait demandé au GSsA et à la gauche de retirer son initiative après le début de la guerre en Ukraine, en vain. La majorité bourgeoise du Parlement a fait voter en juin une disposition qui demande au Conseil fédéral d’agir d’ici le 31 mars. Pour les socialistes et les Vert.e.s, ce passage en force constituerait un déni des droits populaires.

Le Parlement va devoir décider s’il est possible de traiter rapidement cette initiative, dans la perspective d’un vote populaire le 12 mars 2023. Tout dépendra de la bonne volonté des uns et des autres. Le PLR, en tous cas, a déjà annoncé la couleur dans un tweet: il n’est pas question de revoter. L’acquisition de nouveaux avions de combat avait été acceptée de justesse en votation populaire, en septembre 2020, avec 50,1% de oui.

Ton opinion

44 commentaires