Suisse - Berne s’arme pour lutter contre la cybercriminalité
Publié

SuisseBerne s’arme pour lutter contre la cybercriminalité

Mercredi, le Conseil fédéral a annoncé vouloir augmenter ses effectifs militaires dans le domaine de la cyberdéfense. De nouvelles bases légales devront être créées.

En Suisse, la mise en œuvre du processus de développement de l’armée a débuté le 1er janvier 2018.

En Suisse, la mise en œuvre du processus de développement de l’armée a débuté le 1er janvier 2018.

Reuters

Mercredi, le Conseil fédéral a annoncé qu’il prévoyait de créer un commandement spécialisé en cybercriminalité. Vu les menaces existantes, Berne veut transformer la Base d’aide au commandement (BAC) en un commandement spécifique appelé commandement Cyber, au début de 2024. Ceci nécessitera une adaptation de la législation.

Ce commandement Cyber s’attachera à la cyberdéfense, à la cryptologie ou encore à la guerre électronique. Il est prévu d’augmenter ces prochaines années le personnel dans ce domaine. Dès le 1er janvier 2022, un cyberbataillon et un état-major spécialisé feront passer les effectifs de 206 à 575 militaires. Pour se former, ces cyberspécialistes effectueront également des stages auprès de partenaires externes.

Autorité du trafic aérien militaire

Mercredi, le Conseil fédéral a également proposé la mise en place d’une autorité du trafic aérien militaire, dans le but d’améliorer l’exploitation des Forces aériennes lors de leurs missions. Pour l’instant, la Suisse ne dispose pas d’organisation comparable à l’Office fédéral de l’aviation civile. Des bases légales devront être créées.

En outre, le Conseil fédéral veut également accroître la disponibilité de l’armée lors d’événements civils. Les recrues en phase d’instruction de base pourront, elles aussi, être engagées, et plus seulement les militaires en service long et ceux en cours de répétition.

La mise en œuvre du processus de développement de l’armée (DEVA) a débuté le 1er janvier 2018 et se terminera le 31 décembre 2022.

(comm/cbx)

Votre opinion

21 commentaires