Rentrée scolaire: Berne souhaite distribuer des appareils mobiles

Publié

Rentrée scolaireBerne souhaite distribuer des appareils mobiles

Le canton de Berne recommande aux communes d'installer le réseau local sans fil dans les écoles et de fournir des appareils mobiles aux élèves.

DR/Photo d'illustration, Keystone

Dans les écoles bernoises, la Direction de l'instruction publique a élaboré des recommandations sur l'utilisation des médias et de l'informatique. Le but est d'aider les écoles et les communes à organiser l'éducation dans des domaines qui sont devenus omniprésents.

Le canton du Jura poursuit avec la maturité gymnasiale bilingue, qui connaît un franc succès.

L'utilisation des appareils et outils de travail numériques, est désormais considérée comme une compétence de base, indique le canton de Berne dans un communiqué publié vendredi. Internet et la téléphonie mobile sont devenus omniprésents. C'est pourquoi les communes devraient fournir des appareils mobiles aux élèves et équiper les écoles d'un réseau local sans fil.

Cette année, 9542 élèves seront répartis dans 478 classes dans les écoles francophones du canton de Berne. La moyenne est de 18,5 élèves par classe à l'école enfantine et de 20 élèves par classe au degré primaire et secondaire 1.

Calcul de la moyenne

Mardi prochain, 8118 jeunes jurassiens retourneront sur les bancs de l'école. Principale nouveauté cette année pour l'obtention de la maturité gymnasiale, la moyenne sera calculée à partir des notes obtenues durant toute l'année scolaire.

Cette disposition permettra un meilleur échelonnement des travaux écrits et une meilleure répartition des efforts des élèves sur l'année scolaire, précise le communiqué publié vendredi par le Département de la formation. Jusqu'à présent, la moyenne était calculée sur la base des moyennes des semestres.

Cette année, il sera à nouveau possible de faire une maturité gymnasiale bilingue. Les élèves issus des cantons de Bâle-Campagne et du Jura pourront suivre les cours en français et en allemand. Le premier cycle complet, achevé l'année scolaire passée, témoigne d'un franc succès. Il a connu un taux de réussite aux examens de 100%.

Réorganisation

Le Service de l'enseignement (SEN) poursuit sa réorganisation interne. Le Gouvernement jurassien a nommé Catherine Geiser au poste d'adjointe au chef de service. Elle assumera l'interim à la direction du service en attendant l'entrée en fonction du nouveau chef de service, qui n'est pas encore désigné.

Les départs prochains des chefs des services de la formation des niveaux secondaire II et tertiaire (SFO) et du Centre jurassien d'enseignement et de formation (CEJEF) font l'objet de réflexions de réorganisation, précise le communiqué. Dans les mois qui viennent, une décision sera prise au sujet de la motion «fusionner le CEJEF avec le SFO», acceptée sous forme de postulat par le Parlement en décembre 2015.

Evaluations

Pour le corps enseignant jurassien, la rentrée sera marquée par l'entrée en vigueur de la nouvelle évaluation de fonctions, qui a déployé ses effets au 1er août. Ces deux dernières années, les fonctions de plus de 940 enseignants, qui représentent 701 emplois à plein temps, ont été évaluées par le SEN.

Des décisions de classification ont été envoyées à près de 900 personnes, sans contestation à ce jour. L'entrée en vigueur de la nouvelle évaluation de fonction a aussi permis de mettre à jour de nombreux contrats de travail. Près de 470 contrats de travail pour les deux prochaines années scolaires ont été actualisés.

(ats)

Ton opinion