10.11.2020 à 12:23

CultureBerne soutient à nouveau les maisons d’édition

L’Office fédéral de la culture va soutenir pour la 2e fois 94 maisons dans toute la Suisse via un engagement de 7,5 millions de francs pendant 4 ans.

En Suisse romande, les Editions Zoé, l’Âge d’Homme, l’Aire, Slatkine, Favre, la Joie de Lire, PPUR ou encore Labor et Fides bénéficient d’une contribution structurelle. 

En Suisse romande, les Editions Zoé, l’Âge d’Homme, l’Aire, Slatkine, Favre, la Joie de Lire, PPUR ou encore Labor et Fides bénéficient d’une contribution structurelle.

KEYSTONE

Berne va soutenir 94 maisons d’édition des trois régions linguistiques grâce à 7,5 millions de francs pendant quatre ans. C’est la deuxième fois que l’Office fédéral de la culture se livre à cette opération.

Cet engagement souligne l’importance des éditeurs dans le paysage culturel suisse, écrit l’Office fédéral de la culture dans un communiqué mardi. Instauré par la Confédération pour la première fois dans le cadre du message culture 2016 à 2020, le soutien à l’édition sera poursuivi ces quatre prochaines années.

Le but de cette mesure est de promouvoir le rôle culturel des maisons d’édition en Suisse. Sur les 94 futurs bénéficiaires, 57 sont implantés en Suisse alémanique (61%), 31 en Suisse romande (33%) et 6 en Suisse italienne (6%).

En Suisse romande, les Editions Zoé, l’Âge d’Homme, l’Aire, Slatkine, Favre, la Joie de Lire, PPUR ou encore Labor et Fides bénéficient d’une contribution structurelle. De leur côté Bernard Campiche, Antipodes, d’En-Bas ou Hélice Hélas pour n’en citer que quelques-unes, recevront une contribution d’encouragement.

Première expérience: bilan positif

Près de cinq ans après le lancement du soutien à l’édition et au terme de la première période de financement, le bilan global de la mesure est positif, selon La seconde enquête sur la mesure de soutien à l’édition 2016-2020 qui actualise l’enquête de 2017. La majorité des maisons d’édition bénéficiaires déclarent avoir pu développer de nouveaux projets grâce au soutien reçu, comme dans le cadre de la médiation et dans la promotion de leurs publications.

Elles saluent également le changement de paradigme que ce soutien entraîne : l’édition est désormais considérée comme la somme de nombreuses activités plus ou moins connues qui distingue le travail éditorial de qualité.

Sur la base d’un concours tenu cet été, l’OFC allouera 42 contributions structurelles allant de 10'000 à 80'000 francs par an et 52 contributions d’encouragement allant de 7500 à 10'000 francs par an à des maisons d’édition. Le montant total des aides financières s’élève à 7,5 millions de francs pour la période 2021 à 2024.

Les contributions structurelles et les contributions d’encouragement complètent les mesures déjà existantes instituées par la Confédération, les cantons et les communes. Les maisons d’édition bénéficiaires signent avec l’OFC des contrats de prestations dans lesquels elles s’engagent à développer certaines activités, sans que l’OFC n’intervienne dans leur gestion ou leurs choix et programmes.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!