Environnement - Berne veut optimiser l’électricité issue du photovoltaïque
Publié

EnvironnementBerne veut optimiser l’électricité issue du photovoltaïque

Initié par le conseiller national Mathias Reynard (PS/VS), un rapport donnant des pistes pour mieux générer de l’énergie solaire en hiver a été adopté.

par
mem
Photo d’illustration 

Photo d’illustration

Pixabay

À la base, c’est le postulat du conseiller national Mathias Reynard (PS/VS) qui a impulsé la réflexion sur le photovoltaïque. Cette contribution suggérait des pistes pour augmenter la production de l’électricité en hiver grâce à la technique solaire. En réponse, le Conseil fédéral a élaboré un rapport intitulé «Production d’électricité en hiver grâce au photovoltaïque», qu’il vient d’adopter lors de sa séance de ce 23 juin, comme il l’indique ce mercredi dans un communiqué.

Le but: zéro émission nette d’ici à 2050, comme le visent depuis novembre 2020 les Perspectives énergétiques 2050+ de l'Office fédéral de l’énergie, synthétisées dans le schéma signé ©Prognos AG reproduit ci-dessous.

Pour y parvenir, le Conseil fédéral a disséqué l’utilisation du photovoltaïque actuelle sur notre territoire. Le constat: les équipements installés fin 2019 en Suisse produisent chaque année environ 2,5 térawattheures (TWh) d’électricité solaire, dont 0,7 TWh ou quelque 27% lors du semestre d’hiver. En 2050, il pourrait fournir 34 térawattheures (TWh) chaque année, passant ainsi de 27% à 30% sans coûts supplémentaires.

Comment? Grâce à une utilisation optimisée des surfaces de bâtiment. Pour ce faire, il convient de mettre en place davantage d’installations photovoltaïques sur des façades orientées vers le sud. Pour inciter les installations en façade encore trop rares, Berne veut mettre en place une rétribution unique plus élevée.

Votre opinion

7 commentaires