Actualisé 30.10.2019 à 10:34

Bertrand Piccard vole au secours de Greta Thunberg

Climat

Le savanturier attaque les détracteurs de la jeune écologiste, qu'il accuse de vouloir tenter de camoufler leur propre incapacité à agir.

par
lematin.ch
«C’est si facile de critiquer les autres pour dissimuler sa propre inaction», écrit Bertrand Piccard.

«C’est si facile de critiquer les autres pour dissimuler sa propre inaction», écrit Bertrand Piccard.

Keystone

Après son aventure Solar Impulse, Bertrand Piccard vole à nouveau, mais cette fois au secours de Greta Thunberg. Dans un article qu'il a publié lundi sur le site de sa fondation puis sur son compte LinkedIn, l'aérostier vaudois dénonce les détracteurs de la pasionaria du climat. Selon lui, ces politiciens et industriels sont pourtant, pour la plupart, «responsables de l’immobilisme face à la crise climatique» et, s'ils ne sont pas les initiateurs des catastrophes écologiques, ils se «rendent complices des fautifs en ne prenant pas urgemment les mesures nécessaires pour changer de cap».

«J'admire la force de cette adolescente»

Ce n'est pas la première fois que Bertrand Piccard soutient Greta Thunberg. Il avait notamment fait remarquer sur France 24 qu'elle ne faisait que répéter ce que les scientifiques du monde entier disent depuis longtemps, mais qu'elle le dit autrement, ce qui fait qu'on l'entend. Ce qu'il nous confirme lorsque nous lui demandons le pourquoi de cet article: «J'admire la force de cette adolescente qui, en quelques mots, ébranle le monde entier et assène aux politiciens une vérité que personne n'a jamais osé leur dire en face».

Dans l'article de lundi, il se demande d'ailleurs quelles sont les raisons pour lesquelles certains s'offusquent d'un tel discours: «Qu’on leur dise la vérité dans un langage enfin clair et dénué de la flatterie à laquelle ils sont habitués? Qu’on les montre du doigt dans la réalité de leurs insuffisances?»

Ils aggravent leur cas

Il ne prend pas de gants pour blâmer les détracteurs de Greta, «un groupe de dirigeants politiques et financiers incapables de protéger la qualité de vie de leurs électeurs, de leurs citoyens, de leurs clients, de leurs fournisseurs». En dénigrant l'adolescente de 16 ans, il les accuse d'aggraver leur cas au lieu de saisir l'opportunité de trouver des solutions.

Le savanturier ne reproche d'ailleurs pas à la Suédoise de ne pas apporter de réponses (ce que font souvent ceux qui la critiquent). Mais il profite de l'occasion pour rappeler que, en revanche, sa fondation Solar Impulse, elle, cherche des solutions, mais qu'«elles ne seront jamais appliquées tant que la destruction de notre planète reste autorisée par un cadre légal désuet et inadéquat».

Bertrand Piccard n'a encore jamais rencontré Greta Thunberg, même s'ils partagent in fine le même objectif. Mais il en a visiblement assez que les critiques de la messagère du péril climatique étouffent le message. Sur son compte LinkedIn, les réactions à sa tribune sont plutôt bienveillantes (logique, vu l'endroit), même s'il y en a qui continuent à y accuser Greta Thunberg d'être instrumentalisée.

Michel Pralong

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!