Football: Bex a gagné par forfait

Publié

FootballBex a gagné par forfait

L'ACVF a pris sa décision dans l'affaire du match de finales arrêté. Bex est promu, mais a écopé d'une amende et de matches à huis clos. Le FC Gland a cinq jours pour faire recours.

par
LeMatin.ch

Le verdict est tombé ce mardi en début de soirée, deux jours après les faits. Pour rappel, le FC Gland avait refusé de revenir sur le terrain après le 3-1 inscrit par le FC Bex dimanche, lors du match retour des finales de 2e ligue (lire notre article ici) après l'envahissement du terrain par les supporters locaux, heureux de la promotion de leur équipe en 2e ligue inter. Le club de la Côte avait expliqué craindre pour sa sécurité et arguait de lancers d'objets sur le terrain et d'insultes proférées à l'encontre de ses joueurs et de son public pour justifier sa non-reprise du match. Au moment de l'arrêt (89e minute), Bex, battu 0-1 à l'aller, menait 3-1 et était donc virtuellement promu, alors qu'il ne restait que quelques minutes à jouer. Plutôt que d'essayer de revenir sur le terrain pour marquer un éventuel 3-2 qui lui aurait offert la promotion, Gland avait décidé de s'en aller.

L'ACVF, réunie en comité central mardi, a décidé de donner match gagné au FC Bex par 3-0, forfait, au motif que l'arbitre avait estimé, en son âme et conscience, que la sécurité des deux équipes était assurée et que le match pouvait reprendre. L'Association cantonale, après avoir analysé toutes les données en sa possession, s'est montrée du même avis que l'arbitre. L'ACVF a ainsi visionné les images du match, qui était filmé, et estimé qu'aucune violence n'avait été commise envers les joueurs ou le public glandois, comme nous l'expliquions dimanche déjà, puisque nous avions été témoins des événements en direct depuis le stade du Relais. Divers objets ont été lancés sur le terrain, ce qui a été admis de suite par toutes les parties devant l'évidence même, mais les envois sont arrivés très majoritairement en direction du gardien du... FC Bex. Personne n'a été blessé.

L'ACVF a quand même décidé de punir le FC Bex pour les jets d'objets et l'envahissement du terrain, des faits jugés suffisamment graves en soi pour amener à une sanction, mais pas assez pour justifier une non-reprise du match. Le club chablaisien a ainsi écopé d'une amende de 1000 francs ainsi que de deux matches à huis clos la saison prochaine.

Les deux clubs ont désormais cinq jours pour faire recours. Selon nos premières informations, le FC Gland aurait l'intention de ne pas en rester là, non pas pour protester contre le résultat du match (et donc la montée du FC Bex en 2e ligue inter), mais plutôt pour réclamer une peine plus sévère que deux matches à huis clos pour le club chablaisien et l'amende, jugée trop faible. Affaire à suivre, donc.

Ton opinion