JO 2018: Biathlon: Boe titré sur 20 km, Weger 6e

Publié

JO 2018Biathlon: Boe titré sur 20 km, Weger 6e

Nouveau diplôme pour la Suisse après une magnifique course du Valaisan qui a terminé 6e du 20 km individuel à Pyeongchang.

1 / 70
Rico Peter, quatrième, a manqué le bronze avec le bob à quatre suisse pour 21 centièmes. Dur dur (Dimanche 25 février 2018).

Rico Peter, quatrième, a manqué le bronze avec le bob à quatre suisse pour 21 centièmes. Dur dur (Dimanche 25 février 2018).

Keystone
Dario Cologna n'a eu aucune chance sur le 50 km olympique en style classique de Pyeongchang. Le Grison termine 9e (Samedi 24 février 2018).

Dario Cologna n'a eu aucune chance sur le 50 km olympique en style classique de Pyeongchang. Le Grison termine 9e (Samedi 24 février 2018).

Keystone
La joie du grison Nevin Galmarini sur la plus haute marche du géant parallèle à Pyeongchang (Samedi 24 février 2018).

La joie du grison Nevin Galmarini sur la plus haute marche du géant parallèle à Pyeongchang (Samedi 24 février 2018).

Keystone

Benjamin Weger n'est pas passé loin de l'exploit sur l'épreuve individuelle 20 km des JO de Pyeongchang. Il a pris la 6e place, comme lors de la poursuite de lundi.

Cette fois-ci il a commis une faute au tir qui lui aura été «fatale», lors du premier passage au stand.

Certes, le Haut-Valaisan ne fut de loin pas le seul, parmi les cracks, à manquer au moins une cible. Mais ne faisant pas partie des tout meilleurs à ski, il aurait eu besoin d'un sans faute pour accéder au podium. Ce sans faute, deux outsiders que peu de monde attendait à pareille fête l'ont réussi: le Slovaque Jacov Fak, deuxième avec son dossard 57, et l'Autrichien Dominik Landertinger, médaillé de bronze.

Cela ne leur a pas suffi pour faire chuter le Norvégien Johannes Boe, qui cueille ses premiers lauriers olympiques tout en ayant commis deux fautes au stand. Autrement dit, le Scandinave, qui a fini avec 5'' d'avance sur Fak, a skié 2'05'' plus vite que lui! Boe n'est pas pour rien l'homme qui compte le plus de succès cet hiver en Coupe du monde. Il est le meilleur en fond.

Martin Fourcade a vécu un cauchemar: le Français semblait s'acheminer vers un large succès... avant de rater ses deux derniers tirs. Il avait mis dans le mille les 18 précédents... Un couac incroyable de la part du sextuple vainqueur du globe de cristal de la Coupe du monde, connaissant son adresse habituelle avec la carabine.

Le Français, du reste, restait sur une série invraisemblable de 18 podiums de Coupe du monde avant de débarquer en Corée du Sud. A Pyeongchang, il a pour l'instant raté deux courses sur trois: le sprint (8e), et ce 20 km individuel, bouclé au 5e rang. Mais il a remporté la poursuite entre deux et est devenu l'égal de Jean-Claude Killy, au Panthéon des sports d'hiver en France, avec trois titres olympiques. Quand même!

Résultat

Messieurs. Individuel (20 km): 1. Johannes Thingnes Bö (NOR) 48'03''8 (2 fautes au tir). 2. Jakov Fak (SLO) à 5''5 (0). 3. Dominik Landertinger (AUT) à 14''2 (0). 4. Sebastian Samuelsson (SWE) à 29''1 (1). 5. Martin Fourcade (FRA) à 42''4 (2). 6. Benjamin Weger (SUI) à 48''6 (1). Puis: 47. Jeremy Finello (SUI) à 4'33''7 (3). 49. Mario Dolder (SUI) à 4'42''7 (3). 86 classés.

(ATS)

Ton opinion