Hockey sur glace – Bien dans ses patins, le LHC surprend le HC Bienne
Publié

Hockey sur glaceBien dans ses patins, le LHC surprend le HC Bienne

En attendant l’arrivée du Tchèque Michael Frolik, Lausanne s’est imposé 1-3 à Bienne de façon méritée. Le capitaine Mark Barberio était surnuméraire, le HCB perd sa place de leader.

par
Cyrill Pasche
(Bienne)
La joie de Varone vendredi à Bienne.

La joie de Varone vendredi à Bienne.

Estelle Vagne/freshfocus

La journée de vendredi avait déjà très bien débuté pour le LHC. Le club vaudois a officialisé l’engagement d’un sixième renfort étranger, le Tchèque Michael Frolik (contrat de deux ans). L’ailier de 33 ans, vainqueur de la Coupe Stanley avec les Chicago Blackhawks en 2013, plus de 900 matches au compteur, est un vieux briscard de la NHL. La réalité de la glace nous dira si le nouveau renfort est suffisamment affûté pour jouer un rôle dominant en National League. Cela fait plus d’une année qu’il n’a plus vraiment joué (une dizaine de matches en NHL et AHL) et il vient d’être retranché par les St. Louis Blues, une franchise qui l’avait invité pour un essai avant le début de la saison. Le Tchèque devrait arriver à Lausanne durant le week-end.

Barberio surnuméraire

En soirée à Bienne, et alors que l’on pouvait s’attendre à croiser Phil Varone en tribunes, c’est le capitaine des Lions, Mark Barberio, qui a été désigné surnuméraire par John Fust. Le forfait pour cause de blessure de Jason Fuchs (touché dans le haut du corps depuis le match de CHL mercredi à Mannheim) et le retour dans le Top 6 défensif de Joël Genazzi un jour après sa prolongation de contrat pour trois ans, explique en grande partie ce choix tactique.

Face aux Biennois, les Lausannois ont livré un match costaud même s’ils ont mis du temps à concrétiser leurs intentions offensives. Si Rathgeb a ouvert la marque contre le cours du jeu à la première sirène (20e, 1-0), Bertschy a logiquement rétabli la parité en fin de deuxième période sur un exploit personnel (40e, 1-1) peu après un tir sur le poteau du capitaine des Seelandais, Gaëtan Haas (37e). Un but qui est venu récompenser le travail de sape des Vaudois, qui ont plus souvent qu’à leur tour poussé le HCB dans les cordes. Les joueurs de John Fust ont posé les bases de leur succès mérité grâce à Guillaume Maillard, servi sur un plateau par Floran Douay en contre-attaque (46e, 1-2). Le gardien Tobias Stephan, excellent, a assuré au LHC les trois points de la victoire avant qu’Andrea Glauser ne scelle le score dans la cage vide à six secondes de la fin du match (60e, 1-3).

Samedi, Lausanne reçoit Langnau tandis que le HC Bienne se déplace au Hallenstadion pour y affronter les ZSC Lions.

Bienne - Lausanne 1-3 (1-0 0-1 0-2)

Tissot Arena. 5061 spectateurs. Arbitres. Fluri, Kaukokari (Fin), Obwegeser et Stalder.

Buts: 20e (20’00) Rathgeb (Cunti) 1-0, 40e (39’18) Bertschy 1-1, 46e Maillard (Douay) 1-2.

Bienne: van Pottelberghe; Rathgeb, Lööv; Yakovenko, Grossmann; Fey, Forster; Schneeberger; Hügli, Haas, Rajala; Brunner, Cunti, Künzle; Kohler, Tanner, Kessler; Karaffa, Froidevaux, Schläpfer; Bärtschi. Entraîneur: Törmanen.

Lausanne: Stephan; Glauser, Gernat; Heldner, Frick; Marti, Genazzi; Krueger; Bozon, Bertschy, Kenins; Krakauskas, Varone, Sekac; Jäger, Emmerton, Baumgartner; Arnold, Maillard, Douay. Entraîneur: Fust.

Pénalités: 2 x 2’ contre Bienne, 2 x 2’ contre Lausanne.

Notes: Bienne sans Hischier, Hofer, Sallinen (blessés), Delémont, Stampfli ni Garessus (surnuméraires). Lausanne sans Barberio (surnuméraire), Almond, Fuchs ni Riat (blessés). Tirs sur le poteau: Haas (37e). Temps mort demandé par Bienne (60e). Bienne sort son gardien au profit d’un sixième joueur de champ (de 58’40 à la fin du match).

Votre opinion