Publié

Crise la detteBien qu'en quête de financement, la Grèce rembourse le FMI

Après plusieurs jours de suspense, la Grèce a honoré jeudi son versement d'avril au FMI, mais l'incertitude perdure sur sa capacité à payer ses dettes à partir du mois prochain.

Entre la Grèce et l'Union européenne les nuages demeurent.

Entre la Grèce et l'Union européenne les nuages demeurent.

ARCHIVES, Reuters

La Grèce a soumis aux autres pays de la zone euro une nouvelle demande d'aide financière. Mais ses partenaires lui ont donné six jours ouvrés pour préciser son programme de réformes afin que les ministres des Finances puissent prendre une décision, a-t-on appris de plusieurs responsables de l'Union européenne.

«Côté grec, il y a eu une déclaration forte sur le fait que sa situation de trésorerie commençait à devenir vraiment mauvaise et on a appelé à dégager une aide de trésorerie avant la réunion des ministres des Finances (Eurogroupe) de la zone euro du 24 avril», a déclaré une source de la zone euro. «Mais personne ne voit comment cela pourrait se faire, personne n'est désireux d'apporter un soutien avant qu'il y ait des progrès en matière de programme de réformes.»

Lors d'une autre réunion la semaine dernière, la Grèce avait déclaré qu'elle aurait des difficultés pour rembourser un prêt du Fonds monétaire international (FMI) arrivant à échéance ce jeudi tout en assurant le paiement des traitements et des pensions de retraite du secteur public. Mais une source gouvernementale a déclaré jeudi que ce remboursement d'environ 450 millions d'euros aurait bien lieu.

(ats)

Votre opinion