20.10.2020 à 22:20

Hockey sur glaceBienne aurait pu déstabiliser Berne

Devant 1000 spectateurs, le HC Bienne a perdu 3-4 face à Berne malgré une impressionnante poussée en fin de rencontre.

von
Grégory Beaud, Bienne
Jason Fuchs inquiète le portier de Berne, Philip Wüthrich.

Jason Fuchs inquiète le portier de Berne, Philip Wüthrich.

Keystone

Berne a pu ouvrir la marque en supériorité numérique dès la 11e minute par Ted Brithen. Le Suédois a proprement trompé Elien Paupe, préféré à Joren van Pottelberghe (1-0). Lors de la seconde période, Inti Pestoni s’est heurté au gardien seelandais parfaitement placé face à l’attaquant tessinois du CP Berne (22e).

L’égalisation de Damien Brunner (26e, 1-1) a immédiatement été suivie du 1-2 de Ted Brithen. Seules 37 secondes ont séparé les deux réussites. Les deux formations bernoises se sont à nouveau répondu coup sur coup en fin de tiers-temps intermédiaire. Après l’égalisation de Fabio Hofer (34e, 2-2), Tristan Scherwey a nettoyé la lucarne du but biennois. Cette fois-ci, 67 secondes ont séparé les deux réalisations.

La troisième période a mal commencé pour les hommes de Lars Leuenberger. En infériorité numérique, les pensionnaires de la Tissot Arena ont concédé le 2-4 de Mika Henauer dès la 41e. Le jeune défenseur du CP Berne en a profité pour marquer son premier but dans l’élite. En fin de rencontre, Bienne a bénéficié d’une période de cinq minutes en supériorité numérique à la suite d’une faute de Thomas Ruefnacht sur Yannick Rathgeb. Après trois minutes infructueuses, Mike Künzle a redonné espoir au HCB d’une superbe reprise en première intention (54e, 3-4).

Malgré de nombreuses occasions viennoises jusqu’à la sirène finale, le score n’a plus bougé et Bienne a concédé sa troisième défaite en quatre matches. Berne, pour sa part, a mis un terme à une série de trois revers.

Bienne - Berne 3-4 (0-1 2-2 1-1)

Tissot Arena, 1000 spectateurs (guichets fermés/mesures COVID).

Arbitres: MM. Hebeisen, Piechaczek; Dreyfus et Ambrosetti.

Buts: 11e Brithen (Henauer/5 c 4) 0-1. 26e Brunner (Künzle, Fey) 1-1. 27e Brithen (Praplan, Moser) 1-2. 34e Hofer (Ullström) 2-2. 35e Scherwey (Untersander) 2-3. 41e Henauer (Brithen, Praplan/5 c 4) 2-4. 54e Künzle (Brunner, Fuchs/5 c 4) 3-4.

Bienne: Paupe; Rathgeb, Forster; Fey, Lindbohm; Kreis, Moser; Sartori; Hofer, Ullström, Rajala; Kohler, Tanner, Trettenes; Brunner, Cunti, Künzle; Fuchs, Gustafsson, Hügli; Nussbaumer. Entraîneur: Leuenberger.

Berne: Wüthrich; Untersander, Henauer; Andersson, B.Gerber; Burren, Zryd; C.Gerber; Bader, Haas, Scherwey; J.Gerber, Neuenschwander, Sciaroni; Praplan, Brithen, Moser; Ruefenacht, Jeffrey, Pestoni; Berger. Entraîneur: Nachbaur.

Notes: Bienne sans Pouliot, Lüthi (blessés), Ulmer, Kessler (quarantaine), Karaffa ni Stämpfli (prêtés en Swiss League). Berne sans Blum (blessé), Heim, Thiry (surnuméraires) ni Sopa (prêté en Swiss League). Temps mort: Bienne (47e). Bienne sans gardien de 58’49’’ à la fin du match

Pénalités: 3 x 2’ contre Bienne; 3 x 2’, 1 x 5’ (Ruefenacht) + pénalité de match (Ruefenacht) contre Berne.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Horvat-53

21.10.2020 à 13:44

Donc il faut attendre presque la fin de l'article pour enfin apprendre quelque chose de différent que le télégramme du match, à savoir que Henauer a marqué son premier but dans l'élite. Pour le reste, je lis la feuille de match et je n'apprends rien de plus dans le texte. Vous envoyez un journaliste qui va passer sa soirée là-dessus et qui vous fait parvenir un rendu de match pareil? Wow!

mitch

21.10.2020 à 09:42

il faut se reprendre les gars

Marcel Glovelier

21.10.2020 à 08:08

1000 spectateurs... une hérésie. Ces matchs représentaient un laboratoire de ce qu'il faut faire pour continuer de vivre avec ce virus. Ces concept de protection qui, jusqu'à preuve du contraire fonctionnaient très bien, auraient pu être un exemple de ce qu'il faut faire dans notre société pour continuer de vivre avec ce virus. Loin de moi l'idée de minimiser les effets de la CONVID19, mais on doit vivre avec, qu'on le veuille ou pas. Ce n'est pas un confinement qui va régler le problème une fois pour toutes, c'est l'application des directives. Là, on perd la confiance en nos politiques, ce n'est pas la voie à suivre. De plus une telle décision doit être prise de concert. Pour rappel : Berne est le canton qui a la plus faible incidence parmi ceux qui ont un club de hockey en National League, comment avaler ça.