Actualisé

Hockey sur glaceBienne est à nouveau 8e en s'imposant 5-3 à Fribourg

En déplacement à Fribourg, les Biennois se sont imposés 5-3 contre Gottéron. Ils repassent ainsi devant GE Servette au classement avec un point d'avance.

Le Biennois Sébastien Bordeleau jubile. Il vient d'inscrire le 2-1 pour ses couleurs.

Le Biennois Sébastien Bordeleau jubile. Il vient d'inscrire le 2-1 pour ses couleurs.

Keystone

Bienne a réussi un résultat qui pourrait avoir une importance capitale dans la course aux play-off. Les Seelandais se sont imposés 5-3 sur la glace d'un Fribourg Gottéron, très décevant. Les Seelandais ont désormais délogé Genève-Servette de la huitième place. Ils comptent un point d'avance sur les Genevois avec un programme à priori plus facile lors des trois derniers matches.

Véritable «bête noire» des Seelandais cette saison (14 points à 1), Fribourg Gottéron est apparu méconnaissable après près de deux semaines de pause due à l'équipe nationale. Malgré l'ouverture du score par Simon Gamache, les hommes de Hans Kossmann n'ont jamais semblé pouvoir dicter leur jeu à des Biennois, une nouvelle fois remarquables dans la discipline.

Le gardien Cristobal Huet a vécu un cauchemar à la BCF-Arena. L'international français, en pleine négociations avec Gottéron pour une prolongation de contrat, a vu sa responsabilité engagée sur trois des quatre premiers buts biennois. Après avoir été mystifié par Spylo sur le 1-1 (10e), Huet a encore été battu sur des tirs de loin sans problème de visibilité par Bordeleau et le même Spylo. Sur le 3-4, Huet cédait sa place à Simon Rytz, qui n'était guère plus heureux à la 39e en offrant un rebond qui profitait à Mark Wieser (39e).

Ce nouveau revers fribourgeois prouve une nouvelle fois que l'équipe n'a pas retrouvé sa superbe de décembre et janvier. Lors des six derniers matches, Gottéron n'a battu qu'Ambri-Piotta et Rapperswil-Jona et s'est incliné trois fois de suite à domicile contre Davos, Genève-Servette et Bienne.

Ce succès sera vécu douloureusement du côté des Vernets. Si Bienne venait à battre Langnau et Ambri-Piotta, Genève-Servette serait obligé de comptabiliser huit points lors de ses trois derniers matches (Berne, Kloten et Zurich Lions). Une mission quasi-impossible.

(si)

Ton opinion