Hockey sur glace – Bienne, vaillant, finit par céder à Zoug
Publié

Hockey sur glaceBienne, vaillant, finit par céder à Zoug

Les Seelandais, avec seulement deux étrangers sur la glace, ont plié dans les dernières minutes face au champion de Suisse (4-3).

par
Simon Meier
(Zoug)
Lino Martschini (à gauche) contre  Michael Huegli (à droite).

Lino Martschini (à gauche) contre Michael Huegli (à droite).

Patrick Straub/freshfocus

Sacré chassé-croisé, samedi soir à la Bossard Arena. Mené au score à deux reprises, le HC Bienne a bien cru l’emporter sur la glace du champion de Suisse, avant de tout perdre (4-3) dans les derniers instants d’une soirée électrique et bondissante à souhait.

Bienne, battu quatre jours plus tôt à domicile par Rapperswil, a sans doute raté le coche en tout début de rencontre. Contre des Zougois aux jambes encore rouillées par le long et rude déplacement de la veille à Genève (victoire 3-4 après prolongation), les Seelandais se sont créé une demi-douzaine - au bas mot - d’occasions durant les huit premières minutes, dont celle de Gaëtan Haas, qui rata un filet quasi vide après une trentaine de secondes. Comme souvent en pareil cas, Zoug allait sanctionner l’inefficacité adverse dès sa première supériorité numérique, grâce à Martschini (10e).

Pas de quoi se laisser abattre pour Bienne, qui a égalisé à une seconde de la première sirène par Hügli. Les joueurs de Suisse centrale, dominants dans l’ensemble, ont connu un scénario similaire lors du deuxième tiers. Après avoir repris l’avantage à la 33e, suite à une grosse erreur du gardien Van Pottelberghe à la relance, Zoug s’est à nouveau relâché dans les dernières secondes de la période intermédiaire. Tout était, de nouveau, à refaire.

Vaillant, d’autant plus remarquable qu’il n’évoluait qu’avec deux étrangers (le défenseur russe Alexander Yakovenko et l’attaquant finlandais Toni Rajala), contre cinq à son adversaire, Bienne n’a pas lâché son os. Mieux, les protégés d’Antti Törmänen sont parvenus à planter une nouvelle banderille dans le taureau à 5 contre 4 (but de Rajala à la 48e). Mais les Seelandais, qui semblaient partis pour une jolie victoire de prestige, se sont écroulés dans les quatre dernières minutes, victimes des ultimes assauts zougois. Passés à deux doigts d’une très jolie perf’, ils ont pris le chemin du retour avec un goût amer dans la bouche.

Zoug - Bienne 4-3 (1-1 1-1 2-1)

Bossard Arena. 6 857 spectateurs.

Arbitres: MM. Wiegand, Stolc, Altmann, Steenstra.

Buts: 10e Martschini (Suri, Kovar/5 c 4) 1-0, 20e Hügli (Rajala) 1-1, 33e De Nisco 2-1, 40e Kessler (Haas) 2-2), 48e Rajala (Haas) 2-3, 57e Zehnder (Leuenberger) 3-3,58e Klingberg (Lander, Gross) 4-3.

Zoug: Genoni; Schlumpf, Hansson; Gross, Djoos; Cadonau, Kreis; Wüthrich; Martschini, Kovar, Suri; Klingberg, Lander, Bachofner; Zehnder, Müller, Herzog; Allenspach, Leuenberger, De Nisco. Entraîneur: Tangnes.

Bienne: Van Pottelberghe; Rathgeb, Grossmann; Yakovenko, Delémont; Schneeberger, Forser; Stampfli; Hügli, Haas, Rajala; Brunner, Cunti, Künzle; Hofer, Froidevaux, Kessler; Kohler, Schläpfer, Karaffa; Garessus. Entraîneur: Törmänen.

Pénalités: 2 x 2’ contre Zoug, 5 x 2’ contre Bienne.

Notes: Zoug sans Stadler, Simion, Senteler ni Hofer (blessés). Bienne privé de Fey, Tanner, Hischier, Korpikoski, Lööv et Sallinen.

Votre opinion