Etats-Unis: Bientôt des médailles pour les pilotes de drônes

Actualisé

Etats-UnisBientôt des médailles pour les pilotes de drônes

Ceux qui combattent «à distance» pour l'armée américaine pourraient bientôt être décorés par le Pentagone.

Le Pentagone étudie l'extension des décorations envers les anciens combattants. Les opérateurs de drones et combattants informatiques travaillant pour l'armée pourraient aussi à l'avenir être décorés. (Image d'illustration - la Médaille d'honneur est remise à un ancien combattant - 12 novembre 2015)

Le Pentagone étudie l'extension des décorations envers les anciens combattants. Les opérateurs de drones et combattants informatiques travaillant pour l'armée pourraient aussi à l'avenir être décorés. (Image d'illustration - la Médaille d'honneur est remise à un ancien combattant - 12 novembre 2015)

AFP

L'armée américaine va proposer de décorer ses pilotes de drones ainsi que les soldats ayant contribué à la guerre loin du front, et étudie l'extension du nombre de bénéficiaires de la Médaille d'honneur, plus haute récompense de l'armée décernée avec parcimonie.

Selon un rapport du Pentagone qui doit être publié jeudi, l'armée va introduire une nouvelle décoration sous forme de lettre, «R» (pour le terme anglais «remote» qui veut dire «à distance»), qui pourra être attachée aux rubans des médailles décernées à ces opérateurs ou à ceux qui font la guerre en ligne et piratent les réseaux ennemis.

Troubles psychologiques

L'armée peine à recruter des pilotes pour faire voler les milliers de drones déployés au Moyen-Orient, en Afghanistan et dans certaines régions d'Afrique, certains souffrant de surmenage ou de maux psychologiques.

«L'impact des opérations à distance en situation de combat se fait de plus en plus sentir et le besoin de reconnaître clairement ces actions a donc grandi», explique le Pentagone dans son rapport.

La lettre en bronze «R» sera décernée aux «soldats qui utilisent des technologies à distance pour participer directement à des opérations de combat».

Validation jeudi

Le programme d'attaques par drones, qui a pris un véritable essor sous la présidence Obama, fait l'objet de critiques d'observateurs accusant ces frappes d'être organisées dans le plus grand secret et de causer de nombreuses victimes civiles.

L'ancien secrétaire à la Défense Chuck Hagel avait renoncé à la création d'une médaille de combat spécifique pour les opérateurs de drones ou les combattants informatiques, après un torrent de critiques d'anciens combattants et d'élus. Il avait choisi à la place une décoration pouvant s'ajouter aux médailles.

Son successeur Ashton Carter, en fonction depuis février, devrait valider ces changements jeudi.

Ré-évaluations

Le Pentagone suggère en outre de réévaluer 1100 médailles décernées pour des actes de bravoure, car certaines d'entre elles récompensent des faits qui pourraient valoir au soldat concerné la Médaille d'honneur.

Seuls 17 soldats ont reçu la Médaille d'honneur pour les guerres d'Afghanistan et d'Irak, un chiffre bien inférieur aux conflits précédents comme la guerre du Vietnam.

«Bien que rien n'indique que des soldats aient été mal reconnus, le secrétaire (à la Défense) a convenu qu'il fallait revoir les décorations et les récompenses militaires compte tenu de la direction prise par les Médailles d'honneur», explique le ministère.

Le Pentagone devrait aussi créer une nouvelle décoration sous forme de lettre «C» (pour «combat»).

(AFP)

Ton opinion