Tennis: Bienvenue au pays du Pokémon-Tennis!
Publié

TennisBienvenue au pays du Pokémon-Tennis!

L'Ultimate Tennis Showdown, qui débute dimanche, introduit des cartes magiques. Attention, révolution!

par
Sport-Center
Twitter @UTShowdown

Patrick Mouratoglou ne bluffait pas! Dimanche, le tennis va enclencher une petite révolution avec la première édition de l'Ultimate Tennis Showdown. Alors bien sûr, il ne faut pas se tromper de débat: il s'agit là d'une exhibition puissance dix. Du cirque, diront certains. Et il n'est évidemment pas question d'envisager dupliquer le format de cette compétition sur les circuits historiques. Mais une fois posées ces restrictions, il faut bien avouer que le tennis s'apprête à se présenter au public sous une forme totalement inédite. Jugez plutôt.

Oubliez d'abord le traditionnel décompte des points et la sacro-sainte règle des deux points de suite pour marquer un jeu. En UTS, on joue au temps. Quatre quart-temps de dix minutes: deux service chacun avec quinze secondes entre les échanges pour dynamiser l'ensemble. Le joueur qui remporte le plus de points gagne le quart-temps. Dès qu'il en empoche trois, le match est pour lui. Et en cas d'égalité (deux quart-temps chacun), la victoire se joue en mort subite: le premier joueur à gagner deux points de suite.

Rien de révolutionnaire me direz-vous? En effet. Mais ça arrive. Car en plus d'être connecté, via écouteur et micro, aux fans et à son coach (lequel peut demander un temps mort par quart-temps), chaque joueur va pouvoir jouer des «UTS cards». Des quoi? Au début de chaque match, un algorithme va extraire quatre «cartes magiques» sur un panel de sept. Puis au début de chaque quart temps, les coaches pourront choisir les deux cartes (parmi les quatre) qu'ils veulent utiliser comme atout pour aider leur protégé dans les dix minutes à venir.

Pour bien comprendre, voici l'intitulé de ces sept cartes «Pokémon-Tennis». 1. Votre adversaire n'a plus qu'un service. 2. Vous pouvez servir deux fois de suite (donc quatre points de suite). 3. Un coup gagnant vous rapporte trois points. 4. Votre adversaire est obligé de jouer service-volée. 5. Le prochain point compte double. 6. Vous obtenez un troisième service (donc deux premières balles). 7. Votre adversaire n'a le droit qu'à trois frappes pour gagner le point (au 4e coup de raquette et c'est perdu).

Intéressant? Grotesque? Stimulant ou trop complexe? La réponse viendra du terrain dès, puisque la pluie a obligé le report des matches prévus ce samedi sur le court entièrement équipé de la Mouratoglou Academy à Cannes. On se contentera donc d'imaginer pour l'instant les très joueurs Benoît Paire et Dustin Brown se plonger dans la gestion de leurs cartes magiques avec un petit sourire en coin...

Mathieu Aeschmann

Votre opinion