Publié

ValaisBilan positif au terme de la saison de chasse

Le service valaisan de la chasse tire un bilan positif à l'issue de la saison haute.

Le Valais tire un bilan positif de la saison de chasse.

Le Valais tire un bilan positif de la saison de chasse.

(photo d'illustration), Keystone

Les pronostics établis en début de saison de chasse en Valais sont conformes à la réalité, à l'exception de ceux concernant les cervidés.

Les chasseurs valaisans ont tiré 2000 cervidés, 520 de plus que lors de la saison 2013. Le plan de gestion de la faune prévoyait un prélèvement d'environ 1740 bêtes, a communiqué mercredi l'Etat du Valais. L'objectif de stabilisation du cheptel, voire de réduction en certaines régions, est donc atteint.

L'ouverture de certaines zones réservées explique l'augmentation du nombre d'animaux abattus. La hausse provient surtout du Valais romand. C'est aussi dans cette région que la population de cervidés devenait trop importante, provoquant des dégâts aux forêts et aux cultures.

Pas de prolongation

La régulation de cette espèce nécessitera encore quelques tirs d'assainissement. Une quarantaine d'animaux, les plus chétifs, doivent être éliminés. Ces tirs seront effectués par les gardes-chasse. Il n'y aura pas cette année de chasse complémentaire comme ce fut le cas l'an dernier.

Les prélèvements de chamois se montent à 2573, soit 22 bêtes de moins que l'an dernier. Le cheptel de chevreuils a diminué de 315 animaux alors que les chasseurs en avaient abattu 361 en 2013. Mais ce chiffre n'est pas définitif. Jusqu'au 25 octobre, les nemrods peuvent encore tirer des brocards, chevreuils mâles de plus d'une année.

Aucun accident signalé

Les résultats de la chasse démontrent son importance pour une gestion pertinente de la faune, estime l'Etat du Valais. La saison se poursuit encore jusqu'à la fin du mois avec la chasse basse qui vise le petit gibier.

Cette année, le service de la chasse a dénombré environ 2400 chasseurs sur le terrain. Aucun accident n'a été signalé.

(ats)

Votre opinion